Présentation du 3ème numéro des Cahiers de l’Avenir en commun

Ce mercredi 12 mai 2021 à 10h30, suivez en direct la conférence de presse de présentation du 3ème numéro des « Cahiers de l’Avenir en commun » avec Jean-Luc Mélenchon et Clémence Guetté.

Après la publication des deux premiers numéros « Démocratie et libertés : vite la 6e République ! » et « La planification écologique », celui-ci est consacré au « Progrès social et humain ». Il réunit des propositions pour répondre à l’urgence sociale dans toutes ses dimensions : viser le plein emploi, réduire le temps de travail, permettre à l’État d’organiser la bifurcation écologique, protéger l’avenir des nouvelles générations et garantir la dignité aux plus anciens.

Où trouver la revue ?
• Dans les libraires et relais presse
• En e-book sur toutes les plate-formes
• À la commande sur les sites internet spécialisés et dans chaque libraire.

Retrouvez ce direct dans une version accessible aux sourds et malentendants.

Premier Meeting en plein air de Jean-Luc Mélenchon - #MeetingAubin

Le dimanche 16 mai 2021 à 14h30, suivez en direct le premier meeting de campagne en plein air de Jean-Luc Mélenchon. Participez et réagissez avec #MeetingAubin​.

Après les deux premières séquences consacrées à la 6éme République, puis à la planification écologique , une troisième séquence s’ouvre consacrée au progrès social et humain. Celle-ci débutera avec la sortie du 3e cahier de l’Avenir en Commun, le Progrès Social et Humain, le 12 mai, ainsi que de ce premier meeting physique de campagne, qui se déroulera à Aubin dans l’Aveyron.

Pourquoi Aubin ? Le 6 Octobre 1869 une cinquantaine de mineurs se sont mis en grève pour demander le renvoi d’un chef de poste accusé de baisser les salaires. Le lendemain, plus de 400 d’entre eux ont décidé d’aller chercher les ouvriers des forges pour les rallier à leur cause. Le 8 octobre, c’est une foule de 1400 personnes, les mineurs, leurs femmes et leurs enfants qui se rendent à nouveau devant l’usine gardée par l’armée. L’armée a ouvert le feu faisant 14 morts et 22 blessés, dont trois ne survivront pas. Il était d’une évidence de tenir ce premier meeting de campagne dans ce lieu symbolique lié à l’emploi. Pour le bien de tous, un emploi pour chacun !

Forum Thématique « Politique culturelle : imaginer d’autres lendemains »

Ce samedi 24 avril sera diffusé le Forum Thématique « Politique culturelle : imaginer d’autres lendemains ». Faisant suite au vendredi de la colère du 23 avril à l’initiative des occupant·es de lieux culturels, ce forum posera les bases de la réflexion sur le service public des arts et de la culture que nous voulons. Toutes les vidéos de … Lire plus

Lancement de l’application Action populaire !

Découvrez en direct la conférence de presse de lancement de l’application Action populaire, le nouveau réseau social d’action de la France insoumise et de Jean-Luc Mélenchon pour l’élection présidentielle de 2022. En présence de Manuel Bompard, eurodéputé et Jill Maud Royer, responsable des outils numériques.

Télécharger Action Populaire sur Google Play
Télécharger Action Populaire dans l'Apple Store.

« Il y a alerte sur l’eau ! » - Conférence de presse d’annonce des résultats de la votation sur l’eau

Du 22 mars au 13 avril, la France insoumise et 11 autres organisations ont mené une votation citoyenne en faisant répondre 294 912 personnes à la question « Êtes-vous favorable à l’inscription du droit à l’eau et à son assainissement dans la Constitution ? ». 

99,61% des votants se sont prononcés pour son inscription. Toutes les informations sur le site eau​.vote !

Courrier à Yannick Jadot

Courrier adressé à Yannick Jadot par Adrien Quatennens, coordinateur du mouvemens insoumis, Mathilde Panot, responsable de l’action parlementaire du mouvement insoumis, Eric Coquerel, chargé des relations unitaires de la campagne Nous Sommes Pour, Manon Aubry, chargée des relations unitaires de la campagne Nous Sommes Pour. Cher Yannick Jadot, Tu as proposé une réunion commune de la … Lire plus

Préservation de l’eau : action choc des jeunes insoumis·es !

Dans le cadre de la votation citoyenne sur l’eau, les jeunes insoumis·es organisaient, ce jeudi 8 avril, une action de désobéissance civile en colorant l’eau de la fontaine Saint-Michel à Paris.  En présence de la députée Mathilde Panot, elles et ils ont rappelé la nécessité d’inscrire le droit à l’eau et à l’assainissement dans la Constitution, face à l’accaparement de … Lire plus

Dans le Lot et le Cantal, les insoumis·es se mobilisent pour défendre les lignes ferroviaires rurales !

Le samedi 6 mars, les insoumis·es étaient présent·es au rassemblement devant la gare de Bretenoux-Biars pour défendre les lignes ferroviaires en zone rurale. Ce rassemblement était organisé par les comités pluralistes « Défense de la ligne ferroviaire Aurillac – Bretenoux Biars – Brive » et « Défense des lignes ferroviaires du Cantal ». Il faisait suite à la fermeture de la … Lire plus

Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune »

Le 10 avril 2021, Jean-Luc Mélenchon était en meeting en réalité augmentée sur l’eau pour contribuer à la votation citoyenne sur l’eau (https://​eau​.vote). Il a expliqué que l’eau allait être la question centrale des 10 années à venir et a détaillé tous les enjeux liés à cette question : conflits géopolitiques pour l’accès à la ressource, pollutions par les plastiques et les pesticides, perturbation des courants marins et du climat, pluies diluviennes dues à l’augmentation de l’évaporation et sècheresses qui menacent jusqu’aux installations nucléaires.

Le candidat à l’élection présidentielle a aussi proposé des solutions et des méthodes d’action. La planification écologique, notamment pour réparer les canalisations et limiter les fuites. Mais aussi le protectionnisme solidaire pour permettre la sortie du glyphosate et des pesticides. Jean-Luc Mélenchon a proposé également de mettre en place une règle bleue visant à protéger l’eau et à la remettre en circulation au moins avec une aussi bonne qualité qu’au moment où elle a été prélevée. Il a rappelé sa proposition d’interdire les coupes rases pour protéger les forêts. Il a pointé du doigt le système capitaliste qui autorise les coupures d’eau et a affirmé la nécessité d’un droit à l’eau et de la gratuité des premiers mètres cubes indispensables à la vie. Il a dit son opposition à la privatisation des barrages.

Enfin, Jean-Luc Mélenchon a expliqué que l’eau, bien commun de l’humanité, devait être traitée en pensant la Terre comme la patrie commune du peuple humain. Il a expliqué que la France, puissance universaliste présente sur les 5 continents, avait un rôle à jouer pour permettre la coopération et a rappelé que notre devise, « Liberté, Égalité, Fraternité », pouvait être mise en partage avec toute l’humanité.

Retrouvez le meeting dans une version accessible aux personnes sourdes et malentendantes.

Face à la précarité des étudiant·es, les insoumis·es organisent la solidarité !

La pandémie de COVID-19 a fait basculer de nombreux étudiant·es dans la précarité, alors que ceux-ci étaient souvent dans une situation difficile. Pour beaucoup d’entre eux, il est devenu impossible de pouvoir manger à leur faim, comme en atteste les longues files d’attente qui ne cessent de s’allonger devant les distributions alimentaires. Face à l’inaction du gouvernement, les … Lire plus

Le 27 mars rejoignez les mobilisations de la journée d’action pour le droit au logement

paris logements

La France insoumise participe au Collectif Rentvolution dont nous relayons ici l’appel à mobilisation : “NOS LOGEMENTS AVANT LEURS PROFITS Nous sommes celles et ceux qui dépendons du travail pour vivre. Nous sommes celles et ceux qui luttons pour payer notre loyer ou notre emprunt. Nous sommes celles et ceux qui habitons dans des passoires thermiques qui brûlent … Lire plus

Votation citoyenne sur l’eau - FAQ en direct avec Mathilde Panot et Gabriel Amard #FaqEau

Ce lundi 22 mars à 18h30, rendez-vous pour une Foire Aux Questions en direct sur la votation citoyenne sur l’eau avec Mathilde Panot (députée, vice-présidente du groupe à l’Assemblée nationale) et Gabriel Amard (coprésident de la Coordination eau bien commun France et porte-parole de la France insoumise sur les questions de l’eau).

Ils répondront à toutes vos questions à l’occasion de la journée mondiale de l’eau. Ils reviendront également sur la votation citoyenne organisée du 22 mars au 13 avril par La France insoumise et plusieurs collectifs politiques et associatifs.

Pour participer, envoyez vos questions lors du direct sur YouTube, Facebook ou sur Twitter avec le hashtag #FaqEau​.

Toutes les informations sur la votation : https://​eau​.vote/

Découvrez également la fiche pratique pour organiser un point de votation et le site pour commander le matériel de la campagne.

Comment organiser un point de votation « L’eau est à nous ! » ?

Nombre de participant·es : 2 à 4 minimumMatériel nécessaire : une table, le kit votation citoyenne « L’eau est à nous ! », un téléphone ou une tablette ou un ordinateur avec un accès à internet, une pancarte avec la question de la votation.Temps de l’action : 1h30 à 3h00 À l’occasion de la journée mondiale de l’eau, La France insoumise lance une campagne nationale pour … Lire plus

Succès du week-end de lancement de la campagne régionale des insoumis·es en Normandie !

Ce week-end, les insoumis·es de Normandie ont lancé leur campagne pour les élections régionales dans les 5 départements que compte la région (Calvados, Eure, Manche, Orne et Seine-Maritime). Plus d’une trentaine d’actions ont été menées sur l’ensemble du territoire régional : distribution sur les marchés et dans les boîtes-aux-lettres du premier tract de campagne, opération de collages … Lire plus

Près de 300 000 votes pour la votation citoyenne sur l’eau !

En parallèle de la commission d’enquête parlementaire, sur la mainmise des intérêts privés sur la ressource en eau et ses conséquences, présidée par Mathilde Panot, députée du Val-de-Marne, la France insoumise proposait avec de nombreux partenaires une campagne nationale pour défendre l’eau en tant que bien commun, qui ne peut être marchandisée aux profits des multinationales.

Une campagne « L’eau est à nous ! » co-organisée avec le CNL, Le Collectifeau88, Association Eau bien commun, Ensemble !, Gauche démocratique et sociale, Génération.s, Réseau Homme & Nature, Nouvelle Donne, PEPS. Une votation citoyenne s’est déroulée du 22 mars au 13 avril. Retrouvez les résultats ci-dessous.

Annonce des résulats de la votation

Résultats de la votation

Votation terminée ! La campagne nationale « L’Eau est à nous ! » a amené près de 300 000 personnes à s’exprimer sur la question de l’inscription dans la Constitution française du droit à l’eau et à l’assainissement. Les résultats sont les suivants :

🗳 294 912 votants

✅ 99,61 % : OUI 

❌ 0,39 % : NON

Retrouvez l’ensemble des auditions et des formations sur : eau​.vote ainsi que les détails des votes.

L’EAU : UN CONSTAT

3 jours sans eau et nous sommes morts.

L’eau est indispensable à l’ensemble du vivant.

L’eau est en danger : pollutions, fuites, accaparement par des multinationales (Veolia, Suez, mais aussi Nestlé, Danone…), surconsommation par des industries prédatrices et l’agriculture productiviste, artificialisation… L’eau vient de plus en plus à manquer. Son cycle est complètement perturbé.

L’accès à l’eau et à l’assainissement est précaire ou impossible pour des millions de personnes : les habitant·e·s ultra-marins pour qui les coupures sont quotidiennes, les sans-abris, les réfugiés, les familles précaires.

Nous voulons inscrire dans la Constitution le droit fondamental à l’eau et à un assainissement de qualité.

L’eau doit être partout gérée en transparence, avec les citoyen·ne·s en régies publiques pour en finir avec les multinationales qui font les poches des usager·e·s.

CE QUE NOUS PROPOSONS

Une co-gestion de l’eau par les usager·e·s, les salarié·e·s et les élu·e·s locaux dans le cadre de régies publiques. Par une solidarité nationale, nous éviterons les inégalités entre les régions en termes de qualité et tarif de l’eau. Un grand plan d’investissement sera soutenu pour stopper les fuites d’eau. Les salarié·e·s de l’eau doivent pouvoir intégrer les régies publiques et dérouler leur carrière sans heurt et dans le respect de leur statut et de leurs acquis.

Une bifurcation écologique pour organiser une activité humaine plus sobre en eau, une végétalisation pour rafraîchir les bassins de vie et mettre fin aux îlots de chaleur.
Soutenir l’agriculture paysanne vivrière, écoresponsable et sobre en eau.

Des moratoires sur l’extractivisme et les permis miniers.
La gratuité des compteurs et des m3 vitaux au domicile principal, pour une tarification différenciée selon les usages et pour la mise en place de fontaines d’eau potable, de douches et de toilettes publiques en ville.

Pour garantir le respect de ces mesures, nous proposons l’inscription du droit à l’eau et à un assainissement de qualité dans la Constitution.

Ainsi l’eau ne sera plus soumise à des conventions commerciales.

VOTATION SUR L’EAU - LES VIDÉOS

Vidéos, formations, auditions et ateliers : retrouvez toutes les informations sur la votation sur l’eau en parcourant la playlist ci-dessous.

750 suppressions d’emplois à Bosch-Rodez : Stop à l’irresponsabilité politique !

Le groupe Bosch vient d’annoncer la suppression de 750 emplois sur le site de Rodez-Onet. Alors que cette usine a compté jusqu’à 2500 salarié·es, la perspective est maintenant de passer à « 500 collaborateurs », comme l’indique le PDG de Bosch France. Contrairement à ce qu’annoncent Bruno Le Maire ou Carole Delga, cette décision ne signifie pas le « maintien » … Lire plus

Les Forums de L’Avenir en commun : La planification écologique – #ForumEcologie

Le vendredi 12 mars 2021 se tenait la 2e édition des forums de L’Avenir en commun, émission consacrée au programme de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle de 2022. Ce 2e numéro était dédié aux questions écologique alors que sortait en librairie la même semaine le 2e Cahier de l’Avenir en commun consacré à la planification écologique.

Dans cette émission animée par Clémence Guetté et Ludovic Delaherche, Jean-Luc Mélenchon a d’abord présenté sa vision de la planification écologique : un moyen de requérir le temps long quand la loi du marché impose le court-terme permanent. Il a aussi expliqué qu’elle devait être accompagnée d’une mobilisation citoyenne à plusieurs niveaux et se décider, dans sa mise en oeuvre concrète, au niveau de la commune. Il a également indiqué la place centrale des travailleurs pour organiser cette planification écologique.

Dans un premier plateau, Jean-Luc Mélenchon recevait Cécile Duflot, Aurélie Trouvé et Clémence Dubois. Le centre des échange portait sur la responsabilité des entreprises dans la bifurcation écologique. Les invitées ont notamment évoqué l’importance de contraindre les entreprises dans leurs investissements et d’interdire que ceux-ci puissent se faire dans des énergies fossiles. Il a également été fait mention de l’importance de limiter la distribution de dividendes pour permettre que soient faits les investissements écologiques nécessaires par les entreprises.

Dans le second plateau, le député insoumis Loïc Prud’homme recevait Clémence Escolier Maurel, Benoit Rougelot et Jean Yves Grandidier pour parler de l’écologie du futur. L’échange portait sur les aspects technologiques de la bifurcation écologique : sortie du plastique, développement de l’éolien, construction avec des matériaux alternatifs au béton (bois, terre, paille) : il a été démontré que la bifurcation écologique pouvait être très fortement créatrice d’emploi.

Enfin, le dernier plateau était consacré aux questions liées à l’alimentation et en particulier à l’agriculture et l’élevage. Loic Prud’homme et Jean-Luc Mélenchon recevaient Aymeric Caron et Marielle Breuil. Au centre des discussions, deux sujets : d’abord, la rémunération des agriculteurs et leur endettement ; ensuite, la question de la consommation de viande et de la production de protéines végétales.

ERRATUM : La cheffe du restaurant l’Embuscade se nomme Phoebe Dunn et non Oumy Ndiaye-Deffresne comme indiqué dans la vidéo diffusée à 1h47min.

Suivre le direct dans une version accessible aux personnes sourdes et malentendantes
Pour commander les Cahiers de l’Avenir en commun

Présentation du nouveau Cahier de l’Avenir en commun - #RevueEcologie

Retrouvez la conférence du jeudi 11 mars 2021 consacrée au lancement de la deuxième édition des Cahiers de l’Avenir en commun. Ce second numéro des Cahiers de l’Avenir en commun consacre un dossier complet à la planification écologique. D’où vient la planification ? Comment ça marche ? Quelles sont les étapes à mettre en œuvre ? Nous expliquons le principe de la règle verte, qui implique d’arrêter de prélever sur la nature davantage de ressources renouvelables que ce qu’elle peut reconstituer. Vous y lirez comment nous prévoyons d’associer les collectivités locales, les associations, les syndicats et les entreprises à notre démarche.

Vous retrouverez ce que nous proposons secteur par secteur : 

  • Pour organiser les 100% énergies renouvelables 
  • Pour développer les transports publics écologiques 
  • Pour en finir avec les pollutions 
  • Pour faire de l’eau et des forêts un bien commun 
  • Pour en finir avec la malbouffe et la maltraitance animale, en assurant notre souveraineté alimentaire • Pour organiser le territoire écologique 
  • Pour bâtir de grands pôles publics et organiser le protectionnisme solidaire 
  • Pour adapter la défense nationale à l’urgence climatique 

Vous lirez aussi comment les députés insoumis, à Paris et à Bruxelles, ont bataillé et défendu ces propositions. De plus, un questionnaire au milieu du cahier permettra aux lecteurs de participer à l’actualisation du programme. Enfin, un extrait du comparateur de programme récemment publié en ligne est présent. On peut y lire une analyse qui montre que les propositions de la convention citoyenne pour le climat sont compatibles à 90% avec l’Avenir en commun. 

Où trouver la revue ? 

  • Dans les libraires et relais presse 
  • En e-book sur toutes les plateformes 
  • À la commande sur les sites internet spécialisés et dans chaque libraire 

Participez et réagissez en direct avec #RevueEcologie​.

Retrouvez également ce direct dans une version accessible aux sourds et malentendants : https://​youtu​.be/​K​M​n​2​V​R​3​W​dE0

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire