« C’est l’heure des combats et des caractères » - Européennes 2019

Réaction de Jean-Luc Mélenchon après l’annonce des résultats des élections européennes de 2019 :

« Ce n’est pas une soirée heureuse que celle-ci. Pour la seconde fois en France, l’extrême-droite gagne l’élection européenne. Ainsi se confirme que la France prend une pente que nous continuerons à combattre par tous les moyens dont nous disposons.

Monsieur Macron semble avoir perdu le match qu’il avait voulu installer de façon si irresponsable. De fait, la victoire de l’extrême-droite, l’effondrement du pouvoir dans le match qu’il avait engagé et le niveau de l’abstention qui reste considérablement élevée montrent que notre pays s’enfonce dans une crise profonde.

Nul n’en aperçoit à cette heure d’issue positive. Cela restera notre responsabilité de tâcher de l’ouvrir. De continuer à tracer le chemin que nous avions d’abord inauguré si vaillamment.

Dans ce contexte, notre résultat est très décevant. Il n’est pas à la hauteur de nos espérances, cela va de soi, et encore moins de nos efforts. Mais je veux saleur Manon Aubry et ses colistières et colistiers qui ont, dans cette bataille, jeté toute leur force de conviction et d’espérance.

Je veux saluer les milliers de femmes et d’hommes qui ont pris leur place dans la bataille et qui ont déployé tous les efforts pour convaincre, convaincre, convaincre encore.

Quoi qu’il en soit, ce résultat assure la présence des insoumis au Parlement européen. Dans ces conditions, conjointement avec le groupe des parlementaires de l’Assemblée nationale nous allons continuer la bataille contre les menaces écologistes qui s’avancent et les injustices sociales qui s’aggravent. Nous le ferons comme d’habitude avec toute notre énergie. Avec ce point d’appui essentiel que sont tous ces jeunes élus femmes et hommes qui sont entrés dans la lutte à nos côtés. Nous saurons assumer nos responsabilités.

Et j’invite à ce que se fédèrent tous ceux qui partagent cette volonté et qui comprennent à quel point la lutte engagée dépend de la force de conviction de chacun.

La pente qui est prise est mauvaise. Il est possible de l’inverser. Mais cela reste impossible si chacun, en conscience, ne prend pas pour lui même ses responsabilités.

C’est l’heure des combats et des caractères. La France en a toujours disposé en abondance. Je forme le vœux qu’elle sache se manifester et se rassembler pour parvenir aux objectifs qu’elle doit se donner : libérer une bonne fois le pays, le système de notre pays, de la pesanteur économique anti-écologique qui pèsent sur lui et des ombres que projette sur son destin l’extrême-droite.

Vive la République, vive la France. »

« Nous serons des parlementaires de combat » - Manon Aubry

Intervention de Manon Aubry le dimanche 26 mai 2019 suite à l’annonce des résultats des élections européennes.

« Bonsoir à toutes et à tous, 

Un petit mot sur les résultats de ce soir, qui marquent, je crois, un pas de plus dans la crise politique que connaît notre pays. Elle se matérialise par une forte abstention, certes en recul, ce qui est toujours positif, mais qui conduit à ce que près de 1 personne sur 2 s’est à nouveau détournée des urnes. Ce qui doit collectivement nous interroger. 

Comment en 2014, le Rassemblement national arrive de nouveau en tête des élections. C’est toujours une mauvaise nouvelle. Alors que l’extrême-droite est l’ennemi mortel de la démocratie, la majorité présidentielle a sciemment choisi de lui donner un rôle central dans ces élections. Nous en avons une preuve de plus ce soir, que l’extrême marché nourrit l’extrême-droite. Nous continuerons à combattre pied à pied les idées antisociales et antiécologiques du Rassemblement national.

Bien sûr, les résultats de la France insoumise sont décevants compte tenu de nos espérances et efforts que nous avons déployés dans cette campagne. Mais cette campagne porte néanmoins certaines perspectives d’espoir. Elle confirme que La France insoumise, mouvement qui n’a pas 3 ans, s’est ancrée dans le paysage politique. Et malgré ce résultat décevant, nous devrions progresser de 2 à 6 ou 7 eurodéputés. De jeunes élus engagés dans des combats dans la société, divers dans leurs profils sociaux, qui porteront notre voix au Parlement européen. On peut être une jeune femme de 29 ans, militante dans une ONG, ou aide-soignante en EHPAD et être légitime pour exercer un mandat politique. 

Aux côtés de nos partenaires européens, ces élus se mobiliseront pour permettre de remettre l’Europe au service des peuples. Ils seront autant de parlementaires de combat, de vigies et de lanceurs d’alertes dans une institution qui en a bien besoin.

Je tiens à adresser des remerciements chaleureux à toutes celles et tous ceux qui ont rendu cette campagne possible. Les militantes et militants de la France insoumise, mobilisés sans relâches, et tous mes colistiers, bien sûr.

Nous serons à la hauteur de votre formidable énergie. Dans cette mobilisation pour l’avenir en commun, toutes les forces seront nécessaires. Nous continuerons de porter nos idées partout, des luttes sociales locales aux institutions européennes. Alors que les forces politiques arrivées en tête jouent sur les peurs des électeurs pour prospérer, nous continuerons à avancer des solutions qui répondent aux espoirs et aux aspirations des gens. Nous appelons toutes celles et tous ceux qui se retrouvent sur ces valeurs écologiques et sociales et cet objectif, à se fédérer, pour les élaborer et les pousser ensemble. Je vous remercie. »

Le 15 mai, faisons La Fête à Juncker !

Ce mercredi 15 mai, rendez-vous dès 19h à Paris ou en direct sur les réseaux sociaux du mouvement pour la Fête à Juncker à l’initiative de Leïla Chaibi, candidate aux élections européennes et en présence Maria Eugenia Rodriguez Palop, tête de liste pour Podemos, Danièle Obono et François Ruffin, député·e·s LFI et Danielle Simonnet, Conseillère de Paris. 

Au programme : débats, présentation de la directive « McDo rends l’argent », concert, repas haïtien et bonne humeur !

L’Europe laisse les multinationales bafouer la justice sociale et fiscale, il est donc plus que temps de changer l’Union européenne et ses responsables.

L’actuel président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, n’est-il pas l’ancien premier ministre du Luxembourg, ce paradis fiscal qui a permis à de nombreuses multinationales de pratiquer l’évasion fiscale et de ne payer quasiment aucun impôt sur les bénéfices ?

Depuis plusieurs semaines, dans le cadre des élections européennes du 26 mai, Leila Chaibi lui fait sa fête, à Juncker. Candidate en troisième position sur la liste de La France insoumise, elle pilote une commission d’enquête citoyenne contre le système McDonald’s, véritable illustration de ce système destructeur. 

Après des semaines d’auditions citoyennes aux quatre coins du pays avec des salarié·e·s de McDo, des expert·e·s de l’évasion fiscale, des juristes du travail et des contribuables en tous genres, l’heure est venue de présenter la « Directive Mcdo » issue de ces rencontres.

Voter pour la liste de La France insoumise conduite par Manon Aubry le 26 mai c’est dire ciao à la clique des puissances de l’argent qui a mis ce système de fraude en place ! 

C’est remplacer ces serviteurs des puissances de l’argent par des élu·e·s qui seront les relais de la colère du peuple face aux multinationales, des tisseurs de colère qui auront pour priorité de servir et de faire grandir le mouvement social.

Alors le 15 mai, faisons LA FÊTE À JUNCKER et montrons dans la bonne humeur que nous voulons une Europe solidaire, populaire et écologique.

Au programme :

19h - 21h :

Mot d’accueil par Danielle Simonnet

Intervention de Maria Eugenia Rodriguez Palop, tête de liste de Podemos.

Interventions de Danièle Obono et François Ruffin :
À quoi peut servir un·e député·e France insoumise ?

Interventions de Kamel Guemari (McDo Marseille Saint-Barthélémy) et Gilles Bombard (CGT McDO Paris)

Bilan de la commission d’enquête citoyenne sur le système McDo par Leïla Chaibi et présentation de la directive #McDoRendsLArgent

21h : Concert avec la Fanfare Popcorn OO7 en mode mini pops

Rendez-vous ce mercredi 15 mai, 19h, en face du Lieu-Dit, 6 rue Sorbier, 75020 ou en direct vidéo sur les réseaux sociaux de La France insoumise.

La directive

Meeting international de Marseille « Maintenant le Peuple »

📅 Samedi 11 mai, soyez nombreuses et nombreux pour assister au meeting de l’alliance Maintenant le Peuple avec Jean-Luc Mélenchon et Manon Aubry, tête de liste pour les européennes mais aussi Eva Milsted d’Enhedslisten (Danemark), Ione Belarra de Podemos (Espagne), José Manuel Pureza du Bloco de Esquerda (Portugal) et Hanna Gedin du Vänsterpartiet (Suède).

Pour l’élection européenne du 26 mai, ce meeting sera l’occasion de traduire une belle dynamique de campagne et de présenter nos idées populaires en rupture avec l’Europe de l’oligarchie et avec les traités européens qui étouffent les peuples !