Partout, des centaines d’actions pour dire « Manon à Macron »

dans À la une, A la Une - Européennes 2019

Ce samedi 18 mai, des événements étaient organisés sur l’ensemble du territoire par les insoumis·es pour la grande opération « Dites Manon à Macron ». Cette journée avait plusieurs objectifs : organiser une initiative nationale permettant aux groupes d’action de se mettre en mouvement simultanément pour communiquer autour des candidat·e·s et du programme de La France insoumise, mais aussi et surtout encourager les signataires de la plateforme qui n’avaient pas encore participé à un événement proche de chez eux de le faire pour cette fin de camapgne. L’équipe opérationnelle du mouvement avait, dans ce sens, prévenu les membres de tous les groupes d’action de se tenir prêtes et prêts à accueillir de nouvelles personnes.

À près d’une semaine des élections européennes, cette journée fut une grande réussite, tant sur la quantité d’événements organisés (plusieurs centaines sur tout le territoire), que sur le nombre de nouvelles personnes ayant rejoints ces actions. Comme d’habitude, les insoumis·es ont rivalisé d’inventivité pour lancer le débat avec les passant·e·s et leur parler des élections du 26 mai prochain. Les initiatives de tractages, portes à portes et collages, qui vont encore s’intensifier cette semaine, ont parfois laissé place à des actions qui sortent de l’ordinaire…

Relevez le Dé-Phi du jeu des lois européennes à Bagnols-sur-Cèze

À Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard, la Maison des Insoumis organisait depuis une semaine des parties de « Jeu des lois européennes » avec les passant·e·s. Une approche ludique pour en apprendre plus sur l’Union européenne et susciter l’intérêt. Les participant·e·s doivent répondre à différentes questions relatives aux dates et règlements concernant la construction européenne. 

Une vidéo expliquant les règles et les objectifs de ce « Jeu des lois européennes » est disponible sur Facebook. Le jeu a su attirer du monde à chaque occasion et notamment ce samedi 18 mai, à tel point que des groupes d’actions voisins ont demandé à se le faire prêter pour leur prochain événement. 

Des cerfs-volants insoumis sur les plages du Pas-de-Calais

Autre approche efficace pour interpeller et amorcer le dialogue avec les passant·e·s à Audresselles, dans le Pas-de-Calais, où des vols de cerfs-volants insoumis étaient organisés ce samedi. 

Profitant du retour des beaux jours pour concilier une activité de plein air avec une action militante, la candidate aux élections européennes Anne-Sophie Ligniert et les insoumis·es locaux·les ont donc profiter de la météo pour faire voler leurs cerfs-volants de différentes couleurs, personnalisés pour l’occasion. 

Les participant·e·s associaient donc un tractage sur la plage auprès des promeneur·se·s à cette initiative insolite qui a également fait succès.

Une dernière semaine de campagne chargée !

Réunions publiques, meetings, écoutes collectives ou encore actions de diffusions, la dernière semaine de campagne s’annonce chargée ! Et si depuis plusieurs mois les groupes d’actions et les insoumis·es se mobilisent en nombre pour ces élections européennes, les dernières semaines ont permis de constater une dynamique de campagne particulièrement positive pour le mouvement, avec une intensification du nombre d’actions, mais aussi un nombre croissant de participant·e·s. 

Les 63 réunions publiques et les 3 grands meetings de Toulouse, Lyon/Villeurbanne et Lille prévus cette semaine viendront donc s’ajouter aux plus de 500 autres réunions avec un candidat·e qui se sont déroulées depuis le lancement de la campagne. Une activité sans équivalent sur le terrain et des retours positifs autour de ces nombreuses actions qui laissent penser que nous serons nombreuses et nombreux à dire « Manon à Macron » le 26 mai prochain.