PARIS – Belle réussite pour la collecte solidaire des insoumis·es du 19e

dans À la une, Actualités du mouvement

Pas de répit dans la campagne de lutte contre la pauvreté. Les groupes d’action étaient encore à l’oeuvre ces derniers jours pour diffuser, échanger, proposer et organiser des opérations en lien avec la campagne. Un weekend d’action était spécialement prévu les 23 et 24 juin dernier afin de laisser place à des initiatives directes de solidarité en lien avec les associations volontaires. Le succès des différentes collectes solidaires organisées localement comme à Marseille ou à Aubervilliers avait déjà démontré tout l’engagement des citoyen·ne·s, des associations et des insoumis·es dans cette lutte.

Samedi 23 c’était donc les insoumis·es du 19e arrondissement de Paris qui organisaient une collecte solidaire place de la Bataille de Stalingrad. Un événement qui nécessitait un grand travail en amont : contact avec associations locales, communication autour de l’événement, logistique et mobilisations de tous les volontaires venu·e·s de l’arrondissement, mais aussi d’ailleurs.

Première étape avec l’installation des stands sur l’emplacement prévu. Puis, le rendez-vous avait été donné entre 14h et 18h pour les personnes souhaitant faire des dons pour la collecte. 

Textiles, vêtements, produits alimentaires, produits d’hygiènes et fournitures (jouets, livres, scolaires) pouvaient être réceptionnés sur les 3 stands prévus à cet effet. Des volontaires étaient également positionné·e·s devant des magasins proches pour tracter et réceptionner des dons alimentaires. 

Tout au long de l’opération, de nombreux·ses habitant·e·s sont venu·e·s déposer des affaires, les bras chargés de quelques courses ou parfois avec des valises et des cartons entiers de dons pour les associations. Finalement ce sont 40 cartons de vêtements qui ont été complétés en y ajoutant une vingtaine pour les fournitures et 20 supplémentaires de produits alimentaires et d’hygiènes. Un franc succès du ressenti des volontaires présent·e·s sur place. A tel point que le manque de carton pour tout réceptionner s’est fait ressentir en fin de journée !

Au-delà des dons, de nombreux échanges ont par ailleurs parsemé la journée. Avec les passant·e·s qui n’hésitaient pas à s’arrêter pour échanger un moment ou avec les participant·e·s à la collecte.

Une habitante du quartier s’est par exemple rendue à la collecte vers 14h15 afin d’y déposer un sac de vêtements : « Je n’ai pas voté Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle, mais j’ai été séduite par l’action de la France insoumise et j’ai décidé de venir déposer un don » . S’en est suivi un échange entre les volontaires et cette citoyenne qui a décidé de rester pour aider les insoumis·es à trier les vêtements. Bienvenue, cette contribution a duré 2h15 avant son départ et un dernier échange de coordonnées.

Loin d’être un cas d’exception, cet exemple de situation rencontrée lors de la collecte solidaire du 23 juin 2018 est au cœur du projet de la France insoumise : être utile tout de suite, pour toutes et tous, avec toutes et tous.

En fin de journée les associations concernées sont venues récupérer les différents dons en fonction des besoins que couvrent leurs actions solidaires. Ce sont eux qui, à travers leur réseau et leur expertise organiseront la distribution auprès des personnes en situation précaire dans les prochains jours.

En complément, retrouvez le reportage vidéo sur cette journée de collecte :