Lors de la convention de novembre dernier, les insoumis·es ont décidé de mener trois campagnes thématiques. Après la campagne pour la sortie du nucléaire et la promotion des énergies renouvelables, La France insoumise lance désormais sa campagne de lutte contre la pauvreté sous toutes ses formes. La pauvreté touche tous les aspects de la vie – difficulté d’accès aux soins, mal-logement, précarité, etc. – et frappe sur l’ensemble du territoire. Contrairement à l’idéologie dominante qui dresse les plus pauvres les un·e·s contre les autres, il s’agira de dénoncer la cause première de la pauvretél’oligarchie qui se goinfre au détriment de l‘immense majorité de la population.

Chaque jour nous montre la criante nécessité de mener une telle campagne. La politique d’Emmanuel Macron ignore et aggrave la situation des 9 millions de pauvres que compte notre pays. En président des riches, il multiplie les cadeaux aux plus aisé·e·s sans se préoccuper de l’urgence sociale actuelle. Pire encore, le gouvernement réduit son aide aux associations, acteurs majeurs de la solidarité nationale.

Face à cette politique inégalitaire, La France insoumise s’affirme comme force de proposition avec cette campagne. Depuis plusieurs semaines, elle multiplie les auditions d’associations et de personnalités engagées dans la lutte contre la pauvreté sous toutes ses formes. Comme les autres campagnes lancées lors de la convention, la campagne de lutte contre la pauvreté a vocation à dépasser le cadre de La France insoumise. Elle se fera avec toutes les associations qui souhaitent y prendre part.

À travers cette initiative, La France insoumise veut mettre en avant des propositions claires pour éradiquer la pauvreté, comme le propose son programme L’Avenir en Commun. Événements de solidarité et de sensibilisation en partenariat avec les associations, d’éducation populaire, ateliers des lois et réunions publiques, La France insoumise multipliera ces prochains mois les actions concrètes de mise en œuvre de cette campagne dans tout le pays. Il s’agit de se rendre utile immédiatement, sans se substituer aux associations mais en étant main dans la main avec elles. C’est aussi le combat quotidien des député·e·s LFI à l’Assemblée nationale.

La France insoumise souhaite que l’égalité républicaine ne soit plus un vain mot et que l’Etat organise concrètement une juste répartition des richesses.

Retrouvez le reportage sur le weekend d'éducation populaire :

Logo-Pauvreté

CALENDRIER DE LA CAMPAGNE

  • 31 mars : fin de la trêve hivernale. Des mobilisations ont lieu partout en France à l’appel des associations qui luttent pour le droit au logement. 
  • 21 avril : Cours de l’école de formation insoumise sur la pauvreté avec Leila Chaibi.
  • 26 avril : atelier des lois sur l’éradication de la pauvreté à Orgelet à 19h30
  • 30 mai : Atelier des lois à Arcueil 
  • 2 juin : Atelier des lois à Marseille
  • 2/3 juin : Weekend d’éducation populaire : quizz géant, porteurs de parole…
  • 9 juin : Atelier des lois au Mans
  • 23/24 juin : Weekend solidaire (soupe solidaire, repas (casse-croûte, salades…), collecte de livres, de vêtements, alimentaire, produits d’hygiènes, fournitures scolaires, salon de beauté solidaire
  • Juin : émission décryptage et weekend solidaire d’actions concrètes
  • Les caravanes insoumises reprennent la route à l’initiative des groupes d’action : santé, accès aux droits, numérique….
  • Mise en place de caravanes rurales

COMMENT MENER CAMPAGNE ?

ACTUALITÉS DE LA CAMPAGNE

VIDÉO – « NOUS NE VOULONS PAS D’UN MONDE DE PRÉCARITÉ »

Intervention de Jean-Luc Mélenchon le 6 février 2018 à l’Assemblée nationale sur la ratification des ordonnances du gouvernement sur le code du travail. Le président du groupe « la France insoumise » a dénoncé la vision étriquée de l’entreprise que portent ces textes et a dénoncé le monde de précarité qu’ils vont créer.

En lire plus »