« Proposition de résolution déclarant la nécessité d’une bifurcation écologique et solidaire pour aller vers les jours heureux »

Présentée par :

Les membres du groupe La France insoumise. Rapporteure : Danièle Obono. Cheffe de file : Mathilde Panot.

Proposition de résolution demandant de réorienter les ressources de l’Etat dans la perspective d’une bifurcation écologique à la hauteur des enjeux. 

Cette proposition plaide pour la mise en œuvre concrète d’un principe de règle verte au sommet de la hiérarchie des normes, qui impose de ne pas prélever sur la nature plus de ressources renouvelables que ce qu’elle peut reconstituer en un an, ni produire plus, y compris de déchets, que ce qu’elle peut supporter. Elle invite en outre le Gouvernement à soumettre à l’Assemblée nationale des mesures urgentes qui permettront d’engager une bifurcation écologique concrète pour réouvrir l’horizon des possibles et renouer avec les jours heureux.

La proposition sur la bifurcation écologique étant une proposition de résolution, elle ne sera pas examinée en commission mais uniquement en hémicycle, le 26 mars au matin.

Toute l’actu de cette proposition de loi