Proposition de loi pour une bifurcation écologique

« Proposition de résolution déclarant la nécessité d’une bifurcation écologique et solidaire pour aller vers les jours heureux »

Présentée par :

Les membres du groupe La France insoumise. Rapporteure : Danièle Obono. Cheffe de file : Mathilde Panot.

Proposition de résolution demandant de réorienter les ressources de l’Etat dans la perspective d’une bifurcation écologique à la hauteur des enjeux. 

Cette proposition plaide pour la mise en œuvre concrète d’un principe de règle verte au sommet de la hiérarchie des normes, qui impose de ne pas prélever sur la nature plus de ressources renouvelables que ce qu’elle peut reconstituer en un an, ni produire plus, y compris de déchets, que ce qu’elle peut supporter. Elle invite en outre le Gouvernement à soumettre à l’Assemblée nationale des mesures urgentes qui permettront d’engager une bifurcation écologique concrète pour réouvrir l’horizon des possibles et renouer avec les jours heureux.

La proposition sur la bifurcation écologique étant une proposition de résolution, elle ne sera pas examinée en commission mais uniquement en hémicycle, le 4 juin 2020.

Tweetez à ce sujet :

La @Franceinsoumise propose l’inscription dans la Constitution de la règle verte. Ne prenons pas à la planète plus qu’elle ne peut reconstituer. #LoisFi2020

Il faut entamer une bifurcation de notre système, avant qu’il ne soit trop tard. Pour cela, il faut instaurer la règle verte pour ne pas prendre à la planète plus qu’elle ne peut reconstituer. C’est ce que propose LFi avec sa #PPRBifurcationEcolo

Pour faire la bifurcation écologique, il faut sortir des contraintes économiques imposées par l’oligarchie. Elles aggravent la crise environnementale. LFi propose une loi ambitieuse pour répondre à ces problématiques. #LoisFi2020

La @Franceinsoumise dépose une proposition de résolution déclarant la nécessité d’une bifurcation écologique et solidaire. Un changement de système est impératif face aux défis qui nous attendent. #LoisFi2020

Face à l’inaction du gouvernement, le groupe parlementaire de la @Franceinsoumise propose une loi ambitieuse pour une vraie bifurcation écologique. #LoisFi2020

La règle verte proposée par LFi impose de ne pas prélever sur la nature plus de ressources renouvelables que ce qu’elle peut reconstituer en un an, ni produire plus (y compris de déchets) que ce qu’elle peut supporter. #LoisFi2020

Dans sa #PPRBifurcationEcolo, LFi propose de passer à l’agriculture paysanne et écologique en subventionnant les agriculteurs qui souhaitent se reconvertir et en leur garantissant un revenu digne non dépendant de la grande distribution. #LoisFi2020

Dans sa #PPRBifurcationEcolo, LFi propose de passer à l’agriculture paysanne et écologique en subventionnant les agriculteurs qui souhaitent se reconvertir et en leur garantissant un revenu digne non dépendant de la grande distribution. #LoisFi2020

Dans sa #PPRBifurcationEcolo, LFi propose de créer les emplois écologiques nécessaires pour répondre aux besoins fondamentaux des citoyens de façon à respecter le principe constitutionnel du « droit d’obtenir un emploi ». #LoisFi2020

Dans la #PPRBifurcationEcolo de LFi : un programme d’investissements publics en faveur des énergies renouvelables, la rénovation thermiques des logements et le désinvestissement dans les énergies fossiles et nucléaires. #LoisFi2020

On ne peut pas envisager une bifurcation écologique sans un véritable changement de système. Le néolibéralisme est incompatible avec l’écologie. LFi détaille ses propositions dans sa #PPRBifurcationEcolo

Fin du monde, fin du mois, même combat ! LFi dépose une loi visant à instaurer une véritable bifurcation écologique, qui s’inscrit dans une transformation du modèle social injuste de l’oligarchie. Reprenons la main sur ces questions ! #LoisFi2020

Le groupe parlementaire de la @Franceinsoumise propose d’organiser le partage des biens communs comme l’eau et l’énergie afin que chacun ait accès à une vie digne. Une mesure de bon sens. #LoisFi2020

Face à la crise environnementale LFi propose de mettre en place le protectionnisme solidaire et d’instaurer une nouvelle politique de coopération internationale basée sur le respect des droits humains, sociaux et environnementaux. #LoisFi2020

Puisque le gouvernement ne prend pas du tout le problème écologique au sérieux, la France insoumise porte ce 4 juin une proposition de résolution déclarant la nécessité d’une bifurcation écologique et solidaire. #LoisFi2020

Toute l’actu de cette proposition de loi

Audition niche parlementaire 2020 | Bifurcation écologique | Razmig Keucheyan, Cédric Durand 

Audition menée par Mathilde Panot, députée et vice-présidente du groupe parlementaire de La France insoumise, dans le cadre de la proposition de résolution pour une bifurcation écologique. Avec : Razmig Keucheyan, Docteur en sociologie et professeur de sociologie à l’université de Bordeaux Cédric Durand, Économiste. Maître de Conférences à l’Université Paris 13

En savoir plus » 
une forêt

Situation à l’ONF : le service public forestier sacrifié 

Communiqué de presse de la Commission d’enquête citoyenne « Forêts biens communs ». Selon un document révélé par Reporterre, dans une déclaration aux personnels de l’ONF, le nouveau directeur général de l’ONF, Bertrand Munch, ouvre la porte à la contractualisation massive dans l’établissement : les fonctionnaires assermentés seront remplacés par des salariés de droit privé y compris pour les missions

En savoir plus » 
Pesticide

Pesticides : la start-up nation de Macron pulvérise les records ! 

Communiqué du groupe parlementaire de La France insoumise à l’Assemblée nationale.  Le gouvernement avait promis une baisse des pesticides de 25% d’ici 2020. Au lieu de cela, c’est une augmentation de 24% en 2018. Des pesticides en augmentation des champs à l’assiette. Ce n’est plus un gouvernement, ce sont les Tontons Flingueurs : « ils atomisent, ils dispersent ils pulvérisent ! » Hier

En savoir plus » 

Un budget 2020 injuste et climaticide 

Communiqué de presse du groupe parlementaire de La France insoumise. Le troisième budget de l’ère Macron enfonce le clou : irresponsabilité écologique et discrimination sociale aggravée.  Irresponsabilité écologique : le ministère de la Transition écologique perdra 1073 postes l’année prochaine. Loin des beaux discours onusiens, les industries polluantes et les énergies fossiles restent sous perfusion d’argent public.

En savoir plus » 

Pas de transition écologique avec la LOM 

Après des mois de travail en commissions et deux semaines de débats à l’Assemblée, la loi d’orientation sur les mobilités (LOM) a été votée ce mardi 19 juin. Cette loi est présentée par la majorité comme permettant « plus de justice sociale et territoriale, pour engager résolument la transition écologique des mobilités ». Dans les faits, cette loi ne permet

En savoir plus »