Assemblées cantonales de La France insoumise : calendrier et déroulé

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Les Assemblées cantonales de La France insoumise auront lieu du 28 septembre au 18 octobre. En voici le déroulé proposé :

Suite aux restrictions sanitaires liées au Covid-19, si vous êtes dans l’impossibilité de tenir physiquement votre Assemblée cantonale, il est possible d’organiser l’événement de façon numérique en visioconférence. Pour cela, des outils collaboratifs sont disponibles et en libre-accès.

Dans le cas d’un événement en visio, n’oubliez pas de joindre au formulaire de remontée un document texte avec la liste d’émargement de l’Assemblée ainsi qu’une capture d’écran de la discussion numérique.

Avant le début de l’Assemblée cantonale :

Dans le cas particulier de Paris les insoumis​.es sont invités à se réunir au niveau de chaque arrondissement. Dans le cas particulier de la métropole de Lyon, au niveau de chaque circonscription métropolitaine. Dans le cas particulier de la Guyane, de la Martinique, de la Nouvelle-Calédonie, de la Polynésie française, de Saint-Barthélémy, de Saint-Martin, de Saint-Pierre-et-Miquelon, de Wallis-et-Futuna au niveau de chaque commune. 

  • Le cas échéant, l’Assemblée cantonale insoumise peut réunir des insoumis·es de plusieurs cantons.
  • Vous disposez d’un ordinateur muni d’enceintes et d’une connexion internet, d’un paperboard ou d’affiches.
  • À l’entrée de la salle, une animatrice et un animateur, d’au moins deux groupes d’actions du canton lorsque plusieurs groupes d’action existent dans le canton, tiennent une table où chaque participant⋅e inscrit son nom, prénom, code postal, e-mail utilisé pour se connecter à la plateforme et appose sa signature. La feuille d’émargement est prise en photo ou scannée et jointe au formulaire de remontée d’Assemblée cantonale insoumise.

Étape 1 
Introduction - 15min

  • Désignation au consensus de l’équipe d’animation (une proposition de composition d’équipe d’animation peut être faite par les responsables des GA du canton initiateurs de l’Assemblée). Elle est composée de quatre participant·es, à parité, issu·es d’au moins deux groupes d’actions du canton lorsque plusieurs groupes d’actions existent dans le canton. Elle est chargée d’organiser la discussion et de remplir le formulaire de remontée d’Assemblée cantonale insoumise.
  • Diffusion de la vidéo introductive à retrouver sur YouTube.
  • Si il y a des nouveaux·elles, vous pouvez proposer un « brise-glace » pour faire connaissance.

Étape 2
Discussion politique - 45min

Un tableau est proposé. Il ne constitue pas un document exhaustif à remplir. Il sert de guide à la discussion. Nous recommandons de disposer d’un paperboard (ou de dos d’affiches scotchées au mur) pour relever les contributions des participant·es.

Temps 1 : Élaborer le constat

Croisez les deux premières lignes avec n’importe quelle colonne et complétez les cases qui vous inspirent à propos de la situation de votre région et/ou de votre département. Puis discutez des affirmations obtenues afin de parvenir à une analyse largement partagée.

NB : Si vous êtes jusqu’à 8 personnes nous vous invitons à échanger toutes et tous ensemble. Si vous êtres plus nombreux·ses, séparez vous en petits groupes, pour que la parole circule, et prenez le temps de restituer les travaux de chaque groupe en plénière pour faire le point ensemble.

Temps 2 : Rendre ce constat opérationnel

Après vos premiers échanges - il peut rester des cases vides, et même beaucoup ! - passez aux trois dernières lignes du tableau.

Les mesures programmatiques que vous proposerez seront transmises à l’équipe chargée de la rédaction du programme départemental et régional de La France insoumise. Soyez le plus précis possible !

À partir de vos idées d’actions vous pouvez mettre en place un calendrier militant pour les semaines à venir.

Identifiez des militants associatifs, des syndicalistes, des citoyen·nes engagé·es dans les combats sociaux, écologiques, démocratiques pouvant mener campagne à nos côtés, rejoindre nos listes. 

À l’issue de vos débats, les animateurs et animatrices de l’Assemblée cantonale insoumise remplissent le formulaire de remontée d’Assemblée.

Étape 3
Désignation des chef·fes de file - 40min

Dans le cas particulier des collectivités qui ne sont pas concernées par l’élection départementale (Paris, métropole de Lyon, Guyane, Martinique, Nouvelle-Calédonie, Polynésie française, Saint-Barthélémy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, Wallis-et-Futuna), le Temps 1 de l’étape 3 n’est pas organisé. Lors du temps 2, les insoumis​.es réunis au niveau de leur arrondissement (Paris), circonscription (métropole de Lyon) ou commune (dans les outres mers concernés) sont invité.es à appuyer, à parité, jusqu’à 4 candidatures à l’élection régionale.

Pour rappel, si les chef·fes de file peuvent devenir candidat·es ils ne le sont pas à l’issue de cette première étape. La France insoumise veillera à l’ouverture de ses listes aux citoyen·nes engagé·es dans des combats écologiques, sociaux et démocratiques. Elle est par ailleurs engagée dans des discussions avec d’autres forces politiques visant à parvenir nationalement à un accord programmatique et stratégique déterminant le cas échéant la composition de nos listes régionales et binômes cantonaux. Les chef·fes de file peuvent bien entendu devenir candidat·es mais leur rôle est d’abord d’animer, pendant la campagne, le collectif insoumis et de porter son projet politique.

Temps 1 : Désignation des chef.fes de file pour l’élection départementale ou pour la Collectivité européenne d’Alsace

Pour rappel, les conseillers départementaux sont élus dans le cadre du canton. Pour chaque canton, un binôme titulaire femme-homme est élu. Chaque membre titulaire doit avoir un suppléant·ee du même sexe.

Il est possible de candidater pour un autre canton que celui de sa résidence du moment qu’il s’agit d’un canton dans le département d’inscription sur les listes électorales.

Chaque Assemblée cantonale insoumise est invitée à désigner jusqu’à quatre chef·fes de file par canton (deux titulaires et deux suppléant·es) à parité.

Les insoumis·es qui souhaitent être désigné·es chef·fes de file prennent la parole de façon alternée (4 minutes maximum). Chacun·e précise s’il ou elle souhaite devenir candidat·e titulaire ou candidat·e suppléant·e.

  • Si le consensus doit être recherché, organisez un tour de prise de parole en plénière.
  • Si l’Assemblée ne parvient pas à désigner à un large consensus une équipe paritaire de chef·fes de file, indiquez-le dans le formulaire de remontée d’Assemblée cantonale insoumise et précisez les éléments de contexte qui vous semblent nécessaires. L’équipe régionale de campagne sera alors saisie. Elle pourra trancher la décision ou convoquer une autre Assemblée cantonale.

Temps 2 : Désignation des chef·fes de file pour l’élection régionale

Les insoumis·es souhaitant devenir candidat·es à l’élection régionale peuvent solliciter l’appui de l’Assemblée cantonale insoumise à laquelle ils participent.

Chaque Assemblée cantonale insoumise est ainsi invitée à appuyer jusqu’à deux chef·fes de file pour l’élection régionale, à parité.

Les insoumis·es qui souhaitent être désigné·es chef·fes de file prennent la parole de façon alternée (4 minutes maximum).

  • Si le consensus doit être recherché, organisez un tour de prise de parole en plénière.
  • Si l’Assemblée ne parvient pas à appuyer à un large consensus une équipe paritaire de chef·fes de file, indiquez-le dans le formulaire et précisez les éléments de contexte qui vous semblent nécessaires.

Pour toute question, écrivez à espace-elections@lafranceinsoumise.fr

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire