SONY DSC

La lutte contre les punaises de lit nécessite que le gouvernement fasse plus

dans Actualités, Actualités du mouvement, Communiqués de presse

Communiqué de La France insoumise.

Depuis plusieurs années, la France insoumise alerte inlassablement sur la prolifération exponentielle des punaises de lits. Ces insectes se nourrissent de notre sang et provoquent des démangeaisons si intenses que leurs victimes souffrent grandement d’insomnies, d’allergies, de troubles anxieux et dépressif et de conséquences sociales lourdes (divorces, arrêts de travail, pertes d’emploi, déscolarisation, isolement).

Depuis l’été 2019, la France insoumise s’est investie dans une campagne pour que ce sujet hautement politique soit traité par les pouvoirs publics. La France insoumise se félicite que le gouvernement consente enfin à prendre au sérieux la question des punaises de lits en annonçant un plan de lutte qui reprend plusieurs des solutions que nous avons portées :

  • Une campagne d’information du grand public, dont nous veillerons à ce qu’elle soit déculpabilisante
  • La création d’un site gouvernemental dédié et d’une plateforme d’appel

Nous regrettons cependant que le gouvernement s’en remette à une mission parlementaire qui recule la mise en oeuvre de politiques ambitieuses concernant ce fléau. Il est nécessaire d’agir vite et de manière conséquente tant le phénomène s’étend rapidement et met en détresse des centaines de milliers de familles dans le pays. La France insoumise recommande pour lutter efficacement contre cette invasion :

  • La reconnaissance des punaises de lits comme un problème de santé publique
  • La création d’un fond national d’urgence
  • La création d’un service public municipal, alimenté par ce fond d’urgence, qui a pour mission de traiter le parc immobilier public comme privé
  • L’interdiction des traitements par produits chimiques
  • Encadrement des prix des interventions de professionnels
  • Promotion et formation aux traitements mécaniques et thermiques (vapeur sèche)
  • Formation et mise en réseau des professionnels de santé

Bien que nous saluions la prise de conscience, le chemin est encore long pour le gouvernement s’il veut lancer un plan de lutte efficace. Les insoumis·es vont donc continuer à mettre la pression pour que ce sujet grave soit traité de la manière la plus sérieuse par les autorités publiques. Nous ne nous contenterons pas de quelques annonces et nous continuerons à mener cette lutte jusqu’à son terme !