Non à l’augmentation des frais d’inscription des étudiant·e·s étranger·e·s !

dans À la une, Communiqués de presse, Le groupe

Communiqué de presse du groupe parlementaire La France insoumise.

Alors que les frais d’inscription à l’université étaient les mêmes, peu importe notre nationalité, le gouvernement veut les augmenter pour les étudiant·e·s étranger·e·s hors union européenne.

Une année de licence, qui coûtait auparavant 170 euros, passerait à 2770 euros et le master et le doctorat, qui coûtaient respectivement 243 et 380 euros, reviendraient à 3770 euros par an. Qui peut s’accorder une telle somme ? Avec Macron, la sélection à l’université devient un Parcoursup international !

Les étudiant·e·s extracommunautaires doivent déjà surmonter énormément d’obstacles pour avoir le droit d’étudier en France. Alors que Macron dit lutter contre Trump et Salvini, il érige un mur de l’argent qui repoussera hors des universités beaucoup d’étudiant.e.s – notamment venu.e.s de pays africains – qui choisissaient la France pour faire leurs études. A l’heure ou la francophonie peut devenir le ciment d’une coopération altermondialiste, au service de l’émancipation des peuples, Macron préfère privilégier ses amis les ultra-riches.

Nous ne sommes pas dupes, derrière cette politique xénophobe se cachent aussi les premiers pas vers une augmentation générale des frais d’inscription.