Usager·e·s, militant·e·s et député en peignoir pour le maintien des derniers bains-douches de Lille

dans Actualités du mouvement, Julien Poix

Le 9 novembre dernier, citoyen·ne·s et insoumis·es étaient réuni·e·s à Lille pour défendre les derniers bains-douches municipaux de la région. Une mobilisation originale et remarquée puisqu’une grande partie des participant·e·s avaient revêtu peignoirs, serviettes et bonnet de bain pour l’occasion. Ugo Bernalicis, notre député du Nord, et Julien Poix, candidat pour les élections européennes, étaient également présents, et en tenue !

Une action qui, si elle a pu faire sourire les passant·e·s, permettait avant tout d’alerter la population sur la nouvelle mesure anti-pauvres de la mairie de Lille. Celle-ci souhaite fermer les bains-douches de Fives dès l’année prochaine sans véritable alternative à proposer. Cet établissement est pourtant utilisé par de très nombreuses personnes qui viennent y faire leur toilette (plus de 12 000 entrées l’année précédente), notamment celles qui sont en situation de grande précarité puisqu’il est possible d’y accéder gratuitement. A l’heure où la lutte contre la pauvreté doit être une priorité, la fermeture annoncée de ce lieu d’utilité sociale et sanitaire reste incompréhensible. La disparition progressive des bains-douches en France contraste avec le nombre croissant d’utilisateur·rice·s chaque année. En particulier des personnes sans-abri ou qui n’ont pas la possibilité d’accéder à ces mesures d’hygiène à domicile. Les problèmes d’accès à l’eau courante, notamment à cause des coûts élevés, sont  désormais récurrents chez une partie de la population. C’est pourquoi la bataille pour défendre le droit humain à l’eau et à l’assainissement ainsi que la promotion d’une gestion publique, écologique et démocratique de l’eau bien commun doit se poursuivre, un peu partout en France.

Les militants et citoyen·ne·s mobilisé·s· à Lille demandent la sauvegarde de cet espace public et tentent de faire plier la mairie. Celle-ci reste bien floue quant aux solutions à venir et semble poursuivre sa volonté de gentrification progressive du quartier populaire de Fives. Encore une fois, il semble malheureusement que ce soit la chasse aux pauvres qui prime sur la lutte contre la pauvreté…