La consultation populaire

La consultation populaire a pour objectif d’auditionner un maximum de personnes partout en France, dont les contributions participeront à la réflexion programmatique autour de L’Avenir en commun.

Partout, des hommes et des femmes ont des choses à dire, des expériences à partager. Il ne s’agit pas ici de rencontrer des représentant·es ou des porte-paroles : votre voisine, votre boulanger, votre concierge, un chef d’entreprise du coin ou une retraitée engagée dans une association : toutes et tous ont une contribution à apporter.

Comment participer à l’organisation de la consultation populaire ?

  • Préparer sa consultation locale
  • Faire son audition
  • Rendre compte de la consultation
  • En organiser une autre !

Comment rendre compte de sa consultation et participer au processus programmatique ?

N’oubliez pas dans votre préparation qu’il sera nécessaire de restituer les consultations dans le formulaire situé ci-dessous. C’est indispensable pour que votre contribution soit prise en compte dans le processus programmatique.

Présentation de la campagne

Lors de l’organisation de votre consultation, veillez à respecter les consignes sanitaires nationales et locales pour éviter la propagation du virus.

Faites connaître votre action

N’oubliez pas d’indiquer votre action sur la carte !

Invitez un·e intervenant·e

Si vous souhaitez inviter un·e intervenant·e de La France insoumise à participer à l’une de vos consultations populaires, cliquez ici.

Le kit pratique pour organiser une consultation locale

Pour préparer une consultation locale, un kit pratique est disponible pour accompagner les groupes d’action de sa préparation à sa restitution.

3 EXEMPLES
DE CONSULTATIONS LOCALES

Depuis combien de temps faites-vous ce métier ? Qu’est-ce qui vous y a amené ? Quels sont vos horaires de travail ? Quelles conséquences cela a sur vos loisirs ? Votre vie de famille ?

Dans quelle structure travaillez-vous ? Quel type de contrat ? Quels sont vos contacts avec vos collègues ? À quel niveau êtes-vous payée ? Est-ce que vous pouvez vous organiser collectivement pour tenter d’améliorer votre situation ?

Qu’est-ce qu’il faudrait faire pour améliorer la situation des technicien·nes de surface ?

L’Avenir en commun propose d’encadrer la sous-traitance et d’étendre la responsabilité juridique, sociale et écologique des donneurs d’ordre, est-ce que ce serait quelque chose d’utile ? La France insoumise veut porter immédiatement le SMIC mensuel à 1400 euros nets pour 35h, qu’en pensez-vous ?

Quelles autres solutions politiques pourraient vous aider ?

Quand avez-vous ouvert votre restaurant ? Quel a été votre parcours avant cela ? Qu’est-ce qui vous a donné envie d’ouvrir ce restaurant ?
Pourquoi avoir fait le choix de produits locaux ?

Est-ce que c’est difficile de trouver des produits locaux ? Est-ce que c’est difficile de rentrer dans ses frais ? Qu’est-ce que ça change pour les clients de cuisiner local ?

Comment choisissez-vous vos fournisseurs ? Est-ce que vous avez des aides par rapport à un restaurant qui ne ferait que du décongelé ?

Qu’est-ce que vous proposez pour aider les restaurateurs comme vous ? Pour aider ceux qui voudraient ouvrir un établissement ?

L’Avenir en commun propose de refonder l’impôt sur les sociétés pour établir l’égalité devant l’impôt entre PME et grands groupes et instaurer un barème progressif, est-ce que c’est quelque chose qui pourrait améliorer la situation des restaurateurs comme vous ? L’AEC propose aussi d’imposer les circuits courts, la vente directe, la transformation sur place pour relocaliser l’agriculture, qu’en pensez-vous ?

Quelles autres solutions politiques pourraient vous aider ?

Où avez-vous travaillé avant la retraite ? Quelles sont vos activités au quotidien désormais ? Quand avez-vous voulu participer aux actions des gilets jaunes ? Pourquoi ? Est-ce que la politique vous intéressait avant ? 

Comment avez-vous vécu les moments passés sur le rond-point ? Sur quoi portaient vos conversations avec les autres gilets jaunes ? Qu’est-ce qui faisait consensus entre vous ? Quels étaient vos rapports avec la police ? Quand est-ce que ça s’est arrêté ? Pourquoi ? 

Qu’est-ce qu’il faudrait faire pour changer les choses ? 

L’avenir en commun propose de  :

- Créer un droit de révoquer un·e élu·e en cours de mandat sur demande d’une partie du corps électoral ;

- Instaurer le référendum d’initiative citoyenne et le droit des citoyens de proposer une loi ;

- Instaurer le référendum révocatoire d’initiative citoyenne, pour rétablir une responsabilité politique réelle dans le pays .

Qu’en pensez-vous ?

Quelles autres solutions politiques proposeriez-vous ?

L’ACTUALITÉ DE LA CAMPAGNE

Précarité étudiante, un enjeu majeur soulevé par la consultation populaire

« J’ai vu des amis étudiants renoncer en cours d’année par manque de moyens ». C’est Nicolas, étudiant fraîchement diplômé, qui témoigne. Une anecdote qui illustre l’importance du problème de la précarité étudiante. Parmi les auditions réalisées par les insoumis·es depuis le début de la consultation populaire, plusieurs abordent ce sujet. « Le masque que je porte là,

Lire la suite »

Consultation populaire : la thématique du handicap à l’honneur

« La question du handicap relève encore trop souvent du domaine privé, c’est encore presque toujours des associations de parents qui sont à l’origine des projets de création de structure », témoigne Christine, aide-soignante pendant 20 ans reconvertie dans l’accompagnement des travailleurs et travailleuses handicapé·es. La France insoumise s’est quant à elle penchée sur cette thématique dès 2017, avec

Lire la suite »

Les terribles conditions de travail dans la grande distribution mises en lumière par la Consultation populaire

« Plus de vie privée du fait de la fatigue physique », « pression hiérarchique », « sentiment de frustration », telles sont les conditions de travail dans la grande distribution. Ce témoignage a été recueilli par les insoumis·es de Guéret, dans le cadre de la Consultation populaire de La France insoumise. Le témoignage est celui de Robert, qui exerce le métier

Lire la suite »

Consultation populaire : les insoumis·es dijonnais·es rencontrent un co-gérant d’épicerie bio et un médecin réanimateur

Depuis près d’une semaine, les insoumis·es peuvent organiser partout en France des entretiens dans le cadre de la consultation populaire, dont les contributions participeront à la réflexion programmatique autour de L’Avenir en commun. Pas besoin d’interviewer des personnalités connues, notre voisine de palier ou collègue de travail peut nous permettre d’enrichir notre réflexion ! Exemple à Dijon, où

Lire la suite »