Les insoumis des Hautes-Alpes consultent dans les rues !

Dans le cadre de la Consultation populaire, les insoumises et insoumis des Hautes-Alpes multiplient les rencontres et les entretiens. Ils ont déjà publié 50 vidéos sur une page Facebook dédiée ! Leur méthode est simple : il suffit d’un téléphone et d’interpeller les passantes et passants dans la rue au gré des rencontres. Quelques questions simples sur le quotidien de chacun et de chacun permet de faire émerger des propositions politiques concrètes pour changer la vie des gens.

Ainsi, parmi les personnes interrogées, Geneviève a tenu à exprimer ses doutes quant à la gestion de la crise sanitaire. « On a l’impression que des mesures différentes auraient pu être prises. Quand on pense à la culture, au restaurants, on se dit que c’est pas possible que ce soit eux qui payent autant », raconte-t-elle.

Héloise, lycéenne, qui a moitié des cours à distance et moitié au lycée, est très critique de cette décision. Léa, lycéenne également, a indiqué être touchée par les nombreuses injustices qui touchent tout le monde au quotidien. « Il faudrait un mouvement de tout le monde » pour changer les choses selon Léa. « On aimerait bien pouvoir faire des choses pour changer la situation », ajoute Héloise. Toutes deux ont indiqué avoir hâte de pouvoir voter.

« Par rapport à l’environnement, il faudrait plus de choses pour que ça aille mieux », explique quant à elle Nikita. « Le tri ou le made in France », cite-t-elle.

Pour aller plus loin :