Charte des boucles départementales

La participation à la France insoumise nécessite de sengager à respecter les principes du mouvement. Le fonctionnement des groupes daction est encadré par la charte des groupes d’action. Ces documents seront réactualisés en vu de notre prochaine Assemblée représentative.

  • La boucle départementale rassemble dans chaque département :
    • Le binôme paritaire des animateur·rices de chaque groupe d
    action certifié ;
    Le binôme paritaire des animateur·rices des groupes d’action lycéens et étudiants certifiés (GA jeunes) ;
    • Les député·es, les élu·es régionaux·ales et départementaux·ales du département ;
    • 
    Le ou la député·e réferent·e du département pour les départements où nous navons pas parlementaire ;
    Le binôme paritaire représentant l’association départementale des élu·es insoumis·es et citoyen·nes (contacter l’Association nationale du réseau des élu·es insoumis·es et citoyen·nes pour créer votre association départementale à elus@lafranceinsoumise.fr).
  • Chaque boucle départementale est identifiée sur Action populaire et les échanges entre ses membres se font via la messagerie d’Action populaire. 
  • Les membres de la boucle départementale peuvent se réunir si nécessaire. 
  • Les boucles départementales fonctionnent selon le principe du consensus. 
  • Les groupes d’action conservent leur autonomie d’action. Par conséquent, les boucles départementales ne peuvent pas prendre des décisions qui contraignent l’action des groupes d’action du département. 
  • Les boucles départementales lancent chaque année un appel à volontaires parmi les insoumis·es du département sur les tâches suivantes :
    • Un binôme paritaire en charge de la gestion de la caisse départementale ;
    • Un binôme paritaire en charge du matériel, du lien avec les instances nationales, et de l’animation du QG départemental ;
    • Un binôme paritaire en charge des relations extérieures ;
    • Un binôme paritaire en charge des réseaux sociaux, des communiqués de presse et de la veille médiatique ;
    • Un binôme paritaire en charge des mobilisations et du suivi des luttes.
  • Ces binômes sont ensuite identifiés par consensus au sein de la boucle départementale et rejoignent celle-ci (dans le cas où les binômes ne sont pas animateur·rices d’un groupe d’action certifié). Les deux membres du binôme ne doivent pas faire partie du même groupe d’action. 
  • Si une commune regroupe plusieurs groupes d’action, une boucle municipale peut également être mise en place pour faciliter la coordination à cette échelle. Elle regroupe le binôme paritaire des animateur·rices de chaque groupe d’action certifié de la commune, ainsi que les élu·es municipaux·ales. 
  • Les boucles départementales ou municipales peuvent initier, si elles le souhaitent, des groupes de travail sur des sujets départementaux ou municipaux.