CARAVANES DE L’UNION POPULAIRE - Jour 5 - Étapes d’Amiens, Avranches et Cahors.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Vendredi 6 août, les caravanier·es de l’Union Populaire se sont rendu·es dans les quartiers populaires d’Amiens, d’Avranches et Cahors.

Là encore, l’arrivée des caravanes de l’Union Populaire reçoit un très bel accueil. Beaucoup des habitant·es de ces quartiers sont heureux·ses de venir discuter avec les caravanier·es et les militant·es des groupes d’action locaux car « Ici, à part vous, personne ne vient jamais nous voir, on a l’impression qu’on ne compte pas ».

À Avranches, Damien nous attend, informé de la venue de la caravane par l’affichette de son hall d’immeuble, il souhaite remercier les député·es de La France insoumise pour leurs interventions à l’Assemblée nationale et notamment pour leur combat contre le pass sanitaire : « Grace à eux, nos voix sont entendus au sein de l’assemblée, il faudrait plus de députés insoumis ! ».

Sur le stand de la caravane et lors des porte-à-porte, on échange, on écoute les colères des gens qui se sentent abandonnés et pour qui le quotidien est de plus en plus difficile avec l’augmentation des prix : loyer, transport, gaz, courses au supermarché… tout augmente sauf leurs revenus.

Au fil des discutions, la résignation s’effacent et l’envie de changer les choses s’affirme ! Les inscriptions sur les listes électorales se multiplient.

À Cahors, Adel, 25 ans, et Brigitte, 62 ans, remplissent le formulaire CERFA avec l’aide des caravanier·es, elle et il voteront pour la première fois en 2022 à l’élection présidentielle : « On ne peut plus laisser faire sans rien dire, on doit nous aussi exprimer notre avis pour que ça s’améliore pour les gens du quartier ».

À Amiens, Claudette ose à peine ouvrir la porte de chez elle, la politique n’a l’intéresse plus, elle n’a plus confiance, on lui parle de l’Avenir en commun, du mandat révocatoire, du partage des richesses, de garantir une retraite digne pour tou·tes… Elle finit pour nous inviter à prendre un café et votera pour Jean-Luc Mélenchon.

La journée se termine par un apéritif citoyen, plusieurs habitant·es rencontré·es en porte-à-porte rejoignent le stand de la caravane, chacun·e a ramené quelque chose à partager, ça faisait longtemps qu’elles et ils n’avaient pas partager un moment convivial avec leurs voisin·es. À Cahors, Ruben engage une partie de foot avec les jeunes du quartier, une belle occasion de parler politique entre deux passes !

Merci à Zahia Hamdane, nouvelle élue au conseil régionale des Hauts-de-France et à Elsa Bougeard, conseillère municipale, d’avoir participer aux étapes d’Amiens et Cahors. Un grand merci également à tous les militant·es présent·es qui retourneront prochainement dans ces quartiers, les rendez-vous sont déjà pris !

On se retrouve demain pour un compte rendu des étapes à Charleville-Mézières, Caen et Agen.

➡️ Rendez-vous sur la page des caravanes de l’Union populaire pour retrouver les étapes près de chez vous

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire