Notre programme pour 2022 : la participation populaire pour sortir de la résignation

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le 27 janvier 2021, Jean-Luc Mélenchon présentait en conférence de presse le processus programmatique de sa campagne présidentielle et le lancement des « Cahiers de L’Avenir en commun » dont la première revue consacrée à la 6e République sort en librairie et dans les relais presse (https://​noussommespour​.fr/​p​r​o​g​r​a​m​me/). Il était accompagné de Clémence Guetté, en charge du programme et de Bastien Lachaud, en charge des évènements de campagne.

Le député insoumis a décrit la situation politique du pays où le Covid-19 et la gestion de la crise sanitaire au jour le jour occupent l’essentiel du débat public. Il a appelé à sortir de cette logique et à remettre du débat politique dans tout, y compris dans la gestion de la crise sanitaire elle-même dont la logique autoritaire s’impose sans aucun débat ni aucune discussion démocratique.

Jean-Luc Mélenchon a donc proposé de prendre sa part dans cet objectif et a expliqué que le lancement de la revue programmatique sur la 6e République ainsi que la réalisation d’une émission en réalité augmentée autour du programme visait à remettre de la politique dans le débat public. Il s’est dit prêt à confronter les idées dans des débats avec celles et ceux qui voudraient y participer. Il a aussi expliqué que l’émission en réalité augmentée permettrait de susciter du débat politique en permettant à des gens de se transformer en hologramme pour poser des questions de fond lors de l’émission en réalité augmentée prévue le 7 février 2021.

Le candidat à l’élection présidentielle a aussi mis en cause certaines décisions politiques du gouvernement, notamment sur le mauvais usage de l’argent public alors que Sanofi n’a toujours pas trouvé de vaccin ou encore sur le rapport des gouvernants français au vaccin russe dont on voit qu’il est principalement idéologique au moment où l’Allemagne discute avec la Russie pour produire ce vaccin.

Jean-Luc Mélenchon a, enfin, rappelé que son objectif était de proposer un programme chiffré et applicable dans son ensemble et a montré comment une mesure comme le 100% bio dans les cantines amenait des questions en chaînes traitées dans le programme « L’Avenir en commun ». Il a aussi expliqué que cette démarche visait à proposer un horizon positif pour le peuple français qui fasse reculer la résignation et l’abstention.

Cette conférence de presse est également disponible dans une version version accessible aux sourds et malentendants.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire