caravane

Campagnes d’été et de rentrée : synthèse des travaux de l’Assemblée représentative

dans Actualités du mouvement, Assemblée représentative 2020

Durant une semaine les militant·es de La France insoumise participant à l’Assemblée représentative 2020 se sont retrouvé·es autour de tables numériques pour réfléchir collectivement et proposer des actions de solidarité concrète pour la campagne d’été de La France insoumise et des actions pour mettre en avant les propositions programmatiques de L’Avenir en commun.

Ces actions répondent aux urgences sociale, écologique et démocratique qui ont été amplifiées par la crise sanitaire. Elles pourront être déployées localement par tou·tes les insoumis·es.

Les échanges, idées et propositions d’actions lors des travaux en tables numériques montrent la volonté des insoumis·es de faire des campagnes de terrain au plus près des citoyen·nes et des préoccupations populaires en apportant une aide concrète immédiate aux personnes et familles en difficulté. Il ressort également que les insoumis·es souhaitent construire ces actions en lien avec les collectifs citoyens et acteurs·rices associatifs·ves locaux·cales.

Campagne d’été

Pour la campagne d’été de La France insoumise, nous relevons trois catégories d’actions proposées autour des solidarités concrètes :

  • Refaire des caravanes insoumises pour l’accès aux droits. L’objectif de ces caravanes est d’aller à la rencontre des habitant·es des quartiers populaires, où les services publics sont peu présents, pour les informer sur leurs droits sociaux et les orienter vers les bons interlocuteurs·rices si elles et ils peuvent prétendre à des droits ou des prestations sociales qu’elles et ils ne percoivent pas. Cette action a été particulièrement plébiscitée par les insoumis·es en raison de la crise sociale d’ampleur qui s’installe dans notre pays suite à la crise sanitaire et au ralentissement de l’activité économique accompagné d’une vague de chômage importante. Cette crise aggrave les inégalités et la précarité d’un grand nombre de nos concitoyen·nes. Il est donc essentiel de connaître et de faire connaître leurs droits aux citoyen·nes : droits sociaux, droits d’accès aux soins, droits au logement. Il est également important de lutter dans cette période contre toutes les discriminations en informant les citoyen·nes sur leurs droits civiques.
  • Des actions conviviales pour créer du lien entre les habitant·es, des espaces de discussions et d’échanges pour favoriser l’entre-aide et lutter contre l’isolement. Les insoumis·es proposent d’organiser des repas de quartier, des après-midi ou soirées festives permettant à chacun·e de se retrouver avec notamment des animations pour les enfants. Par ailleurs, beaucoup de nos concitoyen·nes n’ont pas la possibilité de partir en vacances ou d’accéder aux loisirs, aux sports et à la culture. C’est pourquoi, il a également été proposé d’organiser des sorties et des activités collectives, notamment en lien avec la nature pour sensibiliser sur l’importance des luttes en faveur de l’écologie populaire, en lien avec les associations locales.
  • Organiser des collectes alimentaires, de produits de première nécessité et de produits d’hygiène. La crise sanitaire et sociale a rapidement provoqué une crise alimentaire. De nombreuses personnes et familles n’ont plus les moyens de se nourrir correctement et les demandes auprès des banques alimentaires ont explosées. Comme pendant le confinement, les insoumis·es souhaitent continuer à participer à l’élan de solidarité et poursuivre l’organisation de collectes solidaires. Les denrées et produits récoltés seront remis aux collectifs citoyens et associations qui se chargent de les distribuer aux personnes dans le besoin.

Campagne de rentrée

Les travaux effectués par les insoumis·es durant l’Assemblée représentative nous ont permis d’esquisser les contours d’une campagne de rentrée répondant aux enjeux de la période. Cette campagne sera axée autour des propositions de l’Avenir en Commun.

Les insoumis·es proposent ainsi de mettre en avant trois thèmes :

  • la bifurcation écologique pour répondre à l’urgence écologique
  • la lutte contre le chômage de masse pour répondre à l’urgence sociale
  • la mise en place de la 6e République pour répondre à l’urgence démocratique

Afin de répondre à ces urgences, les insoumis·es ont identifié des propositions contenues dans l’Avenir en Commun permettant de répondre à ces urgences. La mise en place de la sécurité sociale intégrale ainsi que la limitation du temps de travail à 32h ont ainsi largement été citées. Dans le contexte actuel, les insoumis​.es ont également exprimé la nécessité de promouvoir la 6ème République et son Assemblée constituante. Elles et ils ont cité les mesures contenues dans le premier chapitre de notre programme. Enfin, pour répondre à l’urgence écologique et engager la planification écologique, les insoumis·es se sont appuyé·es sur les mesures contenues dans le troisième chapitre de notre programme.

Tout comme pour la campagne d’été, les insoumis·es ont notamment proposé l’organisation de caravanes d’accès aux droits sociaux et civiques. De nombreux·euses insoumis·es ont également souligné l’importance de tisser des liens avec les acteurs locaux, notamment associatifs.

Afin de pouvoir mettre en œuvre partout en France ces campagnes d’été et de rentrée, des kits militants seront prochainement mis en ligne sur le site de La France insoumise. Chacun·e pourra ainsi trouver un support qui lui permettra de déployer localement les nombreuses actions proposées.