À Moret-Loing-et-Orvanne (Seine-et-Marne), les insoumis·es font signer pour la gratuité des masques et des tests

dans Insoumis·es solidaires

Ces articles s’inscrivent dans l’opération « Insoumis·es solidaires ». Retrouvez toutes les infos à ce sujet ici.

Le samedi 16 mai 2020, les insoumis·es du Sud de la Seine-et-Marne ont tenu leur première caravane de déconfinement, place de la Mairie à Moret-Loing-et-Orvanne, en Seine-et-Marne.

Après 56 jours de confinement, de nombreux habitant·es étaient content·es de retrouver le groupe d’action local pour pouvoir discuter du moment politique ou simplement prendre des nouvelles des un·es des autres. Beaucoup de personnes ont parlé des soignant·es, mais aussi des personnels mobilisés tout au long du confinement.

En ces temps difficiles, chacun·e s’interroge et s’inquiète. Cette pandémie permet malheureusement de mesurer ce qu’il nous reste de services publics et de protection sociale (plus ou moins solide). La nécessité d’investir dans le public pour le bien commun (au lieu de brader, précariser, stigmatiser, diviser…) se fait sentir encore plus. Au regard de ce qu’il se passe dans les autres pays, chacun·e mesure, avec une certain soulagement, les garanties sociales qui nous permettent encore de sortir la « tête de l’eau ».

Localement, les insoumis·es du Sud de la Seine-et-Marne ont décidé de lancer deux initiatives en direction de la population de Moret-Loing-et-Orvanne :

  1. Tout d’abord, ils et elles proposent la signature d’une pétition pour exiger la gratuité des masques et des tests. Nous voulons qu’ils soient en quantité suffisante pour tout le monde. Les masques distribués avant le 11 mai par le département ne suffisent pas ! En deux heures de présence sur la place de la mairie, plusieurs dizaines de signatures ont été recueillies. Cette campagne se poursuit sur les réseaux sociaux.
  2. Ensuite, elles et ils proposent de créer un comité local de coordination dont l’objectif est de mener une réflexion partagée sur la conduite des affaires de la commune, mais aussi sur de propositions de mesures concrètes et budgétées répondant aux besoins sociaux et sanitaires de la population. Une lettre ouverte a été adressée aux représentant·es des trois listes présentes aux dernières élections municipales à Moret-Loing-et-Orvanne. Au niveau municipal, plusieurs domaines d’intervention ont été pointés par le réseau des élu·es insoumis·es et citoyen·nes.

Parmi les habitant·es rencontré·es ce jour là, l’intérêt suscité par nos propositions est manifeste. Chacun·e s’accorde à reconnaître que « demain, nous aurons toutes et tous besoin de social et de solidarité… Sinon on crève ! Les médailles ne permettent pas de vivre ». Les préoccupations se tournent vers les plus précaires et les « laissé·es pour compte » de cette crise sanitaire.

Le projet de La France insoumise est d’associer tou·tes les habitant·es en faisant de la politique autrement. Nous avons le devoir (et le droit !) de rêver à des jours heureux ! Les insoumis·es du Sud de la Seine-et-Marne continuent de s’y employer pour construire ensemble un Avenir en commun.

Pour faire connaitre votre action, envoyez un message à [email protected]. Vous pouvez raconter comment cela s’est passé et à joindre des photos à votre message ! Partagez vos actions sur les réseaux sociaux avec le hashtag #InsoumisSolidaires