À Torcy (77), ces insoumis·es participent à une brigade solidaire

Ces articles s’inscrivent dans l’opération « Insoumis·es solidaires ». Retrouvez toutes les infos à ce sujet ici.

Un insoumis de la ville de Torcy (en Seine-et-Marne) nous écrit. Il a participé à la création d’une brigade solidaire lancée dès le début du confinement. Cette équipe, qui apporte un soutien alimentaire aux Torcéen·nes qui en font la demande, réunit des habitant·es des différents quartiers de la ville.

Courses communes, collectes solidaires, partage de matériel informatique pour les cours à distance… Le principe est simple : les donateurs laissent le colis devant leur porte, un·e volontaire le récupère et le dépose devant chez une personne dans le besoin et ce, sans qu’un contact physique n’ait lieu entre les différentes personnes.

Quand auto-organisation rime avec brigade solidaire

L’auto-organisation, c’est le principe qui a guidé la création de la brigade de solidarité de Torcy, en Seine-et-Marne, en réaction à la sidération provoquée par la pandémie et le début du confinement. Il fallait agir vite pour répondre aux situations de détresse sociale accentuées par la pandémie. Les autorités administratives et les associations n’ayant pas toujours les moyens d’y répondre seules, les citoyen·nes ont dû s’auto-organiser.

Bien ancrés dans les quartiers populaires de leur ville, Marie-Jo’ et Florian sont à l’origine de la brigade. Dès le début du confinement, ces deux « citoyens libres » ont réussi à créer une dynamique et à nouer des partenariats permettant d’apporter une aide alimentaire aux habitant·es dans le besoin.

La sympathie et le soutien se sont rapidement concrétisés. La brigade dispose désormais d’un logo, dessiné bénévolement par un graphiste, d’affiches généreusement offertes par un imprimeur de la ville, et de vélos…

Au départ embryonnaire, ce sont maintenant huit équipes constituées de référent·es de quartiers qui sillonnent la ville et instaurent une entraide inter-quartiers.

Tout cela n’aurait été possible sans une auto-organisation citoyenne guidée par le sentiment d’urgence et de fortes valeurs.

Logo de la brigade solidaire de Torcy

Une action coordonnée dans tous les quartiers

Dans l’organisation de la brigade, il y a l’aspect visible dont témoignent les vidéos de la chaîne YouTube de la brigade. On y voit, par exemple, des points fixes de distribution de produits alimentaires aux habitant·es de différents quartiers.

Tout cela ne serait possible sans l’organisation de multiples actions comme les courses communes, la distribution de produits pharmaceutiques, la mise en place de « colis solidaires » (gratuits et portés à domicile avec respect de la « distanciation sociale »). Les stocks sont alimentés par des dons, mais aussi un partenariat avec l’épicerie solidaire du territoire.

Autre enjeu d’envergure : l’écoute et la visite de nos aîné·es — plus vulnérables et souvent isolées — et des personnes en situation difficile.

Une véritable ruche !

Toute cette organisation repose sur l’implication bénévole des citoyen·nes. La réussite de cette brigade provient notamment du travail de gestion des stocks et d’organisation des équipes effectué jusqu’à tard dans la nuit par Marie-Jo’.

Tous les canaux sont bons pour recevoir les SOS (messages privés sur les réseaux sociaux, e-mails, SMS, voisinage…). Les demandes sont traitées par les équipes de coursiers qui se dispersent dans la ville pour distribuer les colis solidaires préparés individuellement par les bénévoles de la brigade selon la composition familiale, l’âge ou la pathologie des destinataires. Ces colis sont ensuite déposés devant la porte, sans contact entre les personnes.

Un idéal collectif : la solidarité

L’ambition de la brigade solidaire de Torcy est guidée par un idéal collectif que Marie-Jo décrit comme  » une solidarité collective et citoyenne indispensable en temps de crise  » avec une attention particulière sur  » nos quartiers », leur mise en valeur, leur inter-action solidaire. « Vivre ensemble ne dépend que de notre volonté collective », conclut-elle.

Une belle organisation dont on retrouve des déclinaisons similaires dans d’autres villes du territoire et auxquelles de nombreux·ses insoumis·es participent (comme par exemple à Aubervilliers, Marseille, Lille, etc.).

Pour faire connaitre votre action, envoyez un message à groupesaction@lafranceinsoumise.fr. Vous pouvez raconter comment cela s’est passé et à joindre des photos à votre message ! Partagez vos actions sur les réseaux sociaux avec le hashtag #InsoumisSolidaires