visuel caisses de grève retraites

Organiser un point de diffusion du contre-projet retraites

dans Agir près de chez soi, Fiches pratiques

Nombre de participant·es : 1 ou plus pour se relayer
Matériel nécessaire :
- Plusieurs exemplaires du contre-projet
- Une petite table pliante ;
- Éventuellement une ou deux chaises ;
- Éventuellement quelques gâteaux et/ou du café ;
- Éventuellement quelques tracts retraites ;
- Éventuellement une banderole et/ou des affiches retraites pour décorer ;
- Éventuellement des affiches invitant à une réunion publique sur les retraites.

Temps nécessaire : 30 minutes ou plus

Pourquoi c’est important ?

La mobilisation contre la réforme des retraites voulue par Macron tient bon et est devenue le plus long mouvement social de l’histoire de la Ve République. Malgré les conséquences sur leur vie quotidienne, les Français·es veulent le retrait de cette réforme, comme en témoignent toutes les études sondagières sur le sujet. Le but des points de diffusion du contre-projet retraites est non seulement d’informer le plus de nos concitoyen·nes sur les effets néfastes de cette réforme, mais aussi de montrer qu’une retraite digne, à 60 ans et à taux plein est possible comme l’ont montré les député·es de La France insoumise avec leur contre-projet.

Comment faire ?

  1. Préparer seul·e ou à plusieurs la lecture du contre-projet afin de savoir répondre aux arguments du gouvernement relayés dans les médias et de connaître nos propositions. Vous pouvez par exemple organiser un atelier de lecture lors de votre réunion de groupe d’action : choisissez une partie du contre-projet et construisez une petite fiche de présentation. Les plus consciencieuses et consciencieux peuvent apprendre les principaux titres de chapitres ou de section par cœur. Vous pouvez vous répartir les parties du contre-projet afin d’aller plus vite ;
  2. Indiquez votre point de diffusion des contre-projets sur la carte des événements ;
  3. Le jour J, munissez-vous de plusieurs exemplaires (5 à 10, par exemple) et installez-vous dans un endroit très passant. Vous pouvez glisser à l’avance dans chacun des exemplaires une « carte de visite » artisanale lafranceinsoumise​.fr donnant l’adresse du site, ainsi que les coordonnées de votre groupe d’action pour celles et ceux qui souhaiteraient aller plus loin. Vous pouvez également coupler votre point de diffusion d’un porteur de paroles sur les retraites (ex. : « quelle retraite voudrais-je avoir ? », « voulez-vous travailler jusqu’à la fin comme aux Etats-Unis ? », « devons-nous vraiment nourrir les fonds de pensions ? », etc.) ;
  4. Interpellez les passant·es. Voici quelques pistes pour vous aider :
    - Parlez fort en utilisant les mots-clés : « Contre-projet retraites de la France insoumise », « Les propositions insoumises sur les retraites », « Retraites dignes à 60 ans et à taux plein, c’est possible ».
    - Utilisez des interpellations directes : « Madame, saviez-vous que… ? », « Monsieur, étiez-vous au courant du fait que… ? », « Les jeunes, vous savez que… »
    - Ouvrez le contre-projet sur une partie que vous connaissez bien et que vous savez expliquer, et lisez un passage particulier ou commentez le chapitre en question.
    - Présentez le contre-projet dans ses grandes lignes.
    - Faites des allers-retours entre le contre-projet et l’actualité : « Hier encore à la télévision, des experts parlaient de la nécessité de réformer les retraites et de les baisser. Mais quand allons-nous parler de l’insoutenable misère des plus âgé·es ? », etc.
    - Laissez votre imagination prendre le relais. N’hésitez pas à vous montrer entreprenant·e dans la bonne humeur : l’exercice doit volontairement aller à la rencontre des gens.

Deux derniers conseils :
- N’oubliez pas d’échauffer votre voix avant de commencer pour ne pas vous épuiser.

- Celles et ceux qui ont du mal à aborder les gens dans la rue peuvent tout à fait réaliser cette action : les passant·es qui le souhaitent viendront d’eux-mêmes ou d’elles-mêmes discuter avec vous.