Le budget participatif

Le budget participatif de La France insoumise, qu’est ce que c’est ?

L’Assemblée représentative de 2019 a créé « un budget national participatif pour les actions d’auto-organisation et de solidarité concrètes organisées par les groupes d’action certifiés ».

Le budget participatif doit servir à développer les actions d’auto-organisation et la solidarité concrètes du mouvement.

Les groupes d’action certifiés pourront donc proposer leurs idées, et les retravailler en lien avec l’espace auto-organisation, qui s’assurera qu’elles correspondent bien au cadre défini par les insoumis⋅es, à les aider à les présenter et les illustrer. Les propositions seront publiées sur la plateforme, associées à un budget, et visibles par tous les autres groupes certifiés.

Chaque groupe d’action pourra voter pour une ou plusieurs de ces actions. Chaque vote sera dans le même temps un engagement par là même à reproduire une action du même type, en l’adaptant aux réalités locales. Cet engagement permettra une appropriation par chaque groupe des actions proposées, et un partage d’expérience entre les groupes plutôt qu’une concurrence.

Lorsqu’un certain seuil de nombre de groupes sera dépassé, l’action sera déclarée finançable pour l’ensemble des groupes d’action qui souhaiteraient engager une action similaire. Le seuil peut être ajusté en fonction du budget restant dans le budget participatif.

Pour se faire rembourser, les groupes certifiés pourront utiliser le système déjà existant des dons fléchés. Les demandes de dépenses ou de remboursements pourront être faites par la même procédure. Lorsque l’action entrera dans le cadre d’une action financée par le budget participatif, dans la limite du budget maximal associée à l’action, les dépenses liées pourront être remboursées sans être débitées de l’enveloppe du groupe.

Pour en savoir plus sur le budget participatif : « Groupes d’action : un budget national participatif pour financer ses actions d’auto-organisation et de solidarité »

Comment proposer une action d’auto-organisation au budget participatif ?

Étape 1 : Vérifier que l’action répond aux critères d’éligibilité.

Étape 2 : Soumettre une proposition d’action à travers le formulaire dédié.

Étape 3 : Si besoin, échanger avec l’espace auto-organisation et désobéissance populaire pour approfondir ou compléter la proposition d’action.

- Validation de l’action par l’espace auto-organisation et mise en ligne sur la plateforme -

Étape 4 : Populariser la proposition d’action auprès de insoumis​.es (sur les réseaux sociaux par exemple) pour que le plus grand nombre possible de GA s’engagent à la reproduire.

- Au moins 5 groupes d’action se sont engagés sur la plateforme à reproduire l’action -

Étape 5 : L’action devient finançable par le budget participatif, tous les GA certifiés peuvent faire valider un budget prévisionnel correspondant à l’action et bénéficier d’un remboursement sur justificatif.

Quels sont les critères d’éligibilité pour les actions d’auto-organisation ?

- L’action doit permettre d’améliorer le quotidien des gens. Cela peut être une action syndicale : une mobilisation locale pour faire pression sur un décideur et faire aboutir une revendication.
Exemple : occuper les locaux d’un bailleur social pour obtenir la réparation d’un ascenseur ou des travaux d’isolation d’un immeuble. Cela peut être une action de solidarité : l’action consiste à rendre un service concret aux personnes. Exemple : organiser une collecte pour une association d’aide alimentaire.

- L’action doit permettre l’implication de citoyen·nes dans les différentes phases de l’action. Exemple : une action consistant à ramasser les déchets dans une rue ou un parc doit être réalisée avec les riverain·es.

- L’action doit être inclusive, c’est-à-dire qu’elle ne doit exiger ni un investissement en termes de temps trop important ni un niveau d’expertise technique ou politique trop élevé.
Exemple : participer à une réunion de préparation doit être suffisant pour qu’une personne trouve sa place dans l’action.

- L’action doit être facilement reproductible par d’autres groupes d’action dans des contextes différents.

- Le budget maximal de l’action ne doit pas dépasser 300 euros

Une fois validés par l’espace auto-organisation, les projets seront publiés sur cette page et soumis au vote des insoumis·es