Macron « surpris par le virus », c’est un gag ?

Quand Macron en arrive à dire hier soir : « Nous sommes surpris par la deuxième vague », c’est un gag ? Alors qu’il aurait pu simplement écouter son Conseil scientifique qui n’a cessé de l’alerter. Mais le Premier ministre répond « qu’il faut nous laver les mains », « que le meilleur moyen de soulager l’hôpital c’est de ne pas tomber malade ». Macron le 14 juillet nous dit : « Ayez confiance, nous sommes prêts ». Et la semaine dernière encore en Une des Echos, Olivier Véran prévenait : « L’hôpital est prêt à faire face, la digue est solide. » Ils ne veulent pas seulement nous rassurer, ils sont arrogants.

Retrouvez toute l’actualité de François Ruffin sur son site internet.

« Telle la cigale vous avez chanté tout l’été, et soudain… confinement ! »

« Oui, nous serons prêts. » C’est le président de la République qui s’exprimait ainsi, le 14 juillet : « Nous serons pour la deuxième vague, cela a été préparé sous l’autorité du Premier ministre. » Le ministre de l’Education approuvait, en Dupont « T » : « Nous sommes préparés à tout », et sa Dupond « D » en charge de l’enseignement supérieur : « Les établissements sont prêts. »

Sans compter le La Palisse qui nous sert de Premier ministre, qui en septembre préconisait de « nous laver régulièrement les mains », qui ce samedi encore recommandait : « Le meilleur moyen de soulager l’hôpital, c’est de ne pas tomber malade. »

Tout allait bien, Madame la marquise.
Et soudain, rebelote. Les hôpitaux pleins. Le manque de lits. La pénurie de soignants, de gants et qui sait, de médicaments, le couvre-feu, l’Etat d’urgence, les ordonnances.
Et bientôt, ce vendredi, le re-confinement.
L’hibernation avant l’hiver.
La police en première ligne, à nouveau, à délivrer des amendes de 135 €, 6 mois de prison après trois infractions…
« Des restrictions de libertés inédites en temps de paix », pointe le président du Comité des Droits de l’Homme.

Le discours de François Ruffin est à voir et à lire en intégralité sur son internet.

Etat d’urgence sanitaire, dorures de l’Elysée, parenthèse optimiste, & époque délirante

Consultez également le Bulletin de Ruffin en podcast !

Dans ce 83e épisode du BDR, François Ruffin revient sur l’installation du couvre-feu, la prochaine installation de l’état d’urgence sanitaire et des décisions prises seules par Emmanuel Macron, sans concertation, sans consultation de l’Assemblée nationale ou des scientifiques. Il fait le point également sur tous les sujets portés, défendus et abordés durant ces deux dernières semaines lors de la bataille du budget et sa toute petite victoire, mais victoire tout de même, pour les auxiliaires de vie sociale. Il revient sur l’attentat de vendredi dernier, le problème de la haine, notamment en ligne, ainsi que du rôle de l’Education nationale dans le pays. Enfin il retourne sur la question des dorures de l’Elysée et sur la culture populaire abimée par le pouvoir.

Assistantes maternelles : même pas une prime Covid !

Ce matin la majorité a pérennisé le CICE en allègement de cotisations et ses 20 milliards de cadeaux aux entreprises. Hier, elle refusait la prime Covid aux 400 000 assistantes maternelles du pays.

« Il faudra nous rappeler que notre pays tout entier repose sur ces femmes et ces hommes que notre pays et nos économies reconnaissent si mal », disait Macron au printemps. Il faudra nous rappeler que les assistantes maternelles ont continué d’accueillir les enfants des soignants, des routiers, des enseignants pendant le confinement. Il faudra nous rappeler qu’à l’automne, on les a oubliées.

FAQ Ruffin : Je réponds à vos questions !

Pendant un mois, je suis allé à Tours, à Metz, à Lyon, en circo, vous rencontrer, me nourrir de vos témoignages, de vos vies, vos voix, vos visages. Durant le mois qui arrive, je vais m’enfermer à l’Assemblée, batailler sur le budget pour les femmes de ménages, les assistantes maternelles, les intérimaires, le climat, l’industrie. Alors au milieu de tout ça, je fais le point avec vous !

N’oubliez pas de mettre un petit pouce en l’air, de partager, et on vous souhaite un bon visionnage !

Rejoignez-moi sur Twitch : https://​www​.twitch​.tv/​f​r​a​n​c​o​i​s​_​r​u​f​fin

Les délocalisations le Ministre s’en fiche : il regarde son téléphone

Continuez d’utiliser votre téléphone tranquillement, Monsieur le Ministre. Me regardez pas. Me répondez pas. Voilà le mépris que vous avez, pas pour moi, je m’en fous, mais pour les millions de personnes qui souffrent depuis 30 ans des délocalisations pendant votre petite élite mène le pays à sa perte. Vous me prenez peut-être pour un zozo, à demander des mesures des protections pour notre industrie, nos emplois, la planète, à demander des taxes aux frontières, des barrières douanières, de quotas d’importations, mais vous, que proposez-vous ?, que répondez-vous ? Rien. Le néant. La nullité.

FAQ - François Ruffin répond à vos questions !

Pendant un mois, je suis allé à Tours, à Metz, à Lyon, en circo, vous rencontrer, me nourrir de vos témoignages, de vos vies, vos voix, vos visages. Durant le mois qui arrive, je vais m’enfermer à l’Assemblée, batailler sur le budget pour les femmes de ménages, les assistantes maternelles, les intérimaires, le climat, l’industrie. Alors au milieu de tout ça, jeudi à 20h, j’ai fait le point en direct avec vous sur Facebook et sur Twitch !

N’oubliez pas de mettre un petit pouce en l’air, de partager, et on vous souhaite un bon visionnage !

Rejoignez-moi sur Twitch : https://​www​.twitch​.tv/​f​r​a​n​c​o​i​s​_​r​u​f​fin

Ma bataille du budget !

Je vous emmène dans la salle où ils censurent nos amendements… Parce que Macron l’avait promis, ce printemps : « Il faudra nous rappeler que notre pays repose tout entier sur ces femmes et ces hommes que nos économies reconnaissent et rémunèrent si mal. ». C’est dans le budget que ça doit se traduire, avec des sous. D’où le dépôt, par mon équipe, d’une centaine d’amendements, pour les caissières, les assistantes maternelles, les femmes de ménage, les auxiliaires de vie sociale… Mais ramener la vie des gens dans l’hémicycle, c’est un sport de combat législatif…

N’oubliez pas de mettre un petit pouce en l’air, de partager, et on vous souhaite un bon visionnage !

Découvre le Bulletin également en podcast : https://​anchor​.fm/​b​u​l​l​e​t​i​n​-​r​u​f​fin

Réveil avec Pascal Praud, grand écart dans l’aéro, et Roosevelt, reviens !… Le Bulletin de Ruffin

Mauvais réveil ! Quand tu démarres ta semaine avec Pascal Praud, Jean Messiha et l’éditorialiste de Causeur sur CNews, tu comprends qu’il va falloir ramer à contre-courant ! Eh bien, on va ramer : sur l’aéronautique et l’écologie, sur les auxiliaires de vie, sur la bataille du budget à l’Assemblée !

N’oubliez pas de mettre un petit pouce en l’air, de partager, et on vous souhaite un bon visionnage ! Et retrouvez le bulletin de Ruffin en podcast : https://​anchor​.fm/​b​u​l​l​e​t​i​n​-​r​u​f​fin

Oubliés de la crise Covid : une année blanche pour les intérimaires et les extras

Premiers jetés, derniers servis ! Je présente ma proposition de loi « Oubliés de la crise Covid : une année blanche pour les intérimaires et les extras », avec Pierrick, ex-Amazon, Amandine, ex-Safran et Ahcène, maître d’hôtel !

Retrouvez François Ruffin sur :
- son site internet
- sur Instagram
- sur Telegram
- sur Youtube

Que faire contre les ayatollahs de la concurrence ?

Nouveau bulletin vidéo sur Macron, Bruxelles et les autres ayatollahs de la concurrence !

Bridgestone, 5G, néonicotinoïdes, même combat ! Vous me croyez pas ? Vous allez voir : derrière tout ça, il n’y a qu’une seule et même injonction, à la concurrence. La course en avant, qui devient une course au néant.

N’oubliez pas de mettre un petit pouce en l’air, de partager, et on vous souhaite un bon visionnage !

Découvrez également le Bulletin de Ruffin en podcast :

Retrouvez François Ruffin sur :
- son site internet
- sur Instagram
- sur Telegram
- sur Youtube