François Ruffin

Passe vaccinal : la banalité de leur mal

« Je vous regarde un peu comme le miroir de Dorian Gray. Vos visages n’ont pas trop vieilli, mais vos âmes, qu’avez-vous fait de vos âmes quand vous avancez depuis un an par mensonges successifs ? »

Autoroutes : 15 000 000 000€ en cadeaux

Une caissière qui fait perdre un bon d’achat à sa boîte risque le licenciement. Mais que Villepin, Macron, Le Maire, Borne, Kohler organisent le pillage des autoroutes, sont-ils sanctionnés ? Jamais. Au contraire…

C’est de vous qu’il faut protéger l’hôpital !

« Vous mettez en place le passe vaccinale pour protéger l’hôpital, dites-vous Monsieur le Ministre. Mais c’est de vous qu’il faut protéger l’hôpital : entre mars 2020 et aujourd’hui, ce sont 500 lits de réanimation qui ont disparu ! »

2022 : contrer le virus OMacron !

Ils baissent toutes les digues à l’hôpital, la seule digue qu’ils relèvent, c’est celle du contrôle !
Alors voilà, on espérait une rentrée pépère, à Amiens, réunion d’équipe, petit café… Mais à la place, nous voilà de retour à Paris, à l’Assemblée, pour dire non au pass vaccinal.

Les patrons des médias ont choisi leur canasson : Macron !

Bernard Arnault, proprio du Parisien, s’était déjà déclaré pour Macron en 2022. Ce soir c’est Bouygues qui offre 2h de télé pré-enregistrée sur TF1. Comme en 2017, le premier tour a déjà eu lieu : les patrons des médias ont choisi leur canasson : ils font campagne pour Macron.

L’hôpital ne meurt pas : vous le tuez !

La course entre les patients, les brancards dans les couloirs, les lits, les services, les maternités fermés : ça n’est pas le Covid, c’est un choix. Votre choix à vous, au président Macron. Ca n’est pas une fatalité : nous pouvons changer ça.

Sages-femmes : « Il n’y a pas que le périnée qui craque ! »

Les femmes ne veulent plus subir mais choisir, choisir leur accouchement.
Choisir la position : accroupie, ou sur le côté. D’être déclenchées, ou non. La péridurale, ou non. Et avec elles, les sages-femmes ne se laissent plus taire. Voilà le mouvement, historique, d’émancipation, auquel nous assistons.

De Besançon, revenir moins con !

Enfin des bonnes nouvelles ! Amandine vient de décrocher un CDI, Frédéric des fonderies MBF monte une coopérative, et avec Charles Piaget on essaie de comprendre pourquoi Besançon est la capitale de la coopération ! Merci à la fanfare de Battant, au Mégarama et à toutes les p’tites mains qui ont permis cette belle journée.

bdr 98

Le pass de Lafesse en règle pour là-haut !

Ca y est, Lafesse s’est cassé là-haut. Espérons qu’il fera rigoler le bon Dieu, Yahvé et Mahomet… On rend hommage à son art (même si YouTube censure ses extraits). On se demande si la gauche est devenue triste, l’ennemie du rire. On vous cause aussi de « Debout les femmes ! » (sortie le 13 octobre) et évidemment de la crise sanitaire.

« Votre passe autoritaire est une impasse ! »

Il faudrait cibler les personnes âgées, celles à risques. A la place vous arrosez les enfants et les ados, à la place tout le monde flique tout le monde et partout, à la place vous déchirez la nation ! Votre passe autoritaire est une impasse !

Le 14 juillet, c’est vous !

Aumassip, Bezou, Laporte… Le 14 juillet 1789, ce sont des gens comme vous, anonymes, qui ont fait l’Histoire. Et ils nous ouvrent la voie pour vaincre les nouveaux seigneurs, du luxe, de l’informatique… Ah ça ira ! Il reste mille bastilles à prendre !

#BDR97 : Pass sanitaire, on se laisse pas faire !

Je fais ma deuxième dose demain, mais le pass sanitaire et la vaccination obligatoire, pour moi, c’est toujours non. Non à Macron, qui décide seul : « Vous n’irez plus au café, les ados doivent y passer », etc. Non, pour les patrons de bars transformés en flics, avec contrôle des papiers d’identité. Non à ce président qui veut nous mater, nous enfoncer les retraites et l’assurance chômage dans la foulée.

La Révolution française, un volcan sous nos pieds !

La Révolution française, c’est un volcan sous nos pieds. Quand les gilets jaunes se soulèvent, ils font des états généraux, publient des cahiers de doléances, comparent Macron au au roi Soleil, Brigitte à Marie-Antoinette, et se disent les nouveaux sans-culottes ! Avec Alexis Corbière, le 14 juillet à Camon, on va réactualiser 1789 !