Élections législatives des Français de l’étranger : Macron organise la pagaille

Carte_électorale_Vote_France

Communiqué de l’Espace élections de La France insoumise

La France insoumise se félicite de la qualification au second tour des candidatures de la Nouvelle Union Populaire écologique et sociale (NUPES) dans 10 des 11 circonscriptions des Français de l’étranger.

Cette poussée nous permet de présenter aux électrices et électeurs du second tour notre programme dans deux fois plus de circonscriptions qu’en 2017.

Notre résultat est d’autant plus significatif qu’il est réalisé malgré les conditions désastreuses de l’organisation du scrutin.

Nous relevons en effet une série de dysfonctionnements majeurs, préoccupants pour le bon fonctionnement de notre démocratie. Monsieur Darmanin ne sait ni organiser la police ni des élections. Mais son soutien est toujours acquis aux solutions brutales.

  • Indisponibilité du portail de vote sur internet pendant plusieurs heures ;
  • Problèmes de transmissions des codes d’identification ou des mots de passe nécessaires aux votes aux États-Unis, en Russie, à Taiwan etc. empêchant des électrices et électeurs de voter ;
  • Présence du seul bulletin de vote de la candidate macroniste et absence de tous les autres pendant plusieurs heures au bureau de vote de La Paz en Bolivie ;
  • Absence de matériel électoral de la NUPES en raison de problèmes d’acheminements dans la deuxième circonscription (Caracas, Guatemala, Tegucigalpa et La Paz) et dans certains bureaux de la 11e circonscription des Français de l’étranger ;
  • Affiches électorales NUPES absentes à New York.

L’accumulation de ces dysfonctionnements est une alerte. Dans quelle démocratie de telles atteintes aux principes d’égalité des candidatures et à la garantie du libre choix des électrices et électeurs sont-elles permises ? Face à ces dérives, nous demandons que des mesures soient prises de toute urgence pour garantir les conditions démocratiques du second tour des élections législatives dans l’ensemble des circonscriptions des Français de l’étranger.

Au delà, les 12 et 19 juin prochains nos concitoyennes et concitoyens ont l’occasion d’en finir avec ces pratiques de républiques bananières. Avec les bulletins de vote des candidates et candidats de la NUPES nous pouvons battre Emmanuel Macron et défendre ainsi nos principes démocratiques.

Paul Vannier et Alexandra Mortet
Co-responsables de l’Espace élections de La France insoumise