Monologue d’Emmanuel Macron : Nous ne tiendrons pas la chandelle

Communiqué de Manuel Bompard, directeur de la campagne de Jean-Luc Mélenchon

Ce mercredi soir, le Président de la République disposera d’un format totalement inédit pour s’adresser aux français. Un stade supplémentaire est donc franchi dans l’utilisation à des fins électorales du statut présidentiel, malgré un premier rappel à l’ordre du CSA suite à notre saisine après l’intervention présidentielle de novembre.

Tentant de faire respecter un minimum de débat contradictoire, les équipes de TF1 ont souhaité inviter les autres candidats à réagir à l’intervention du président de la République. Nous les en remercions.

Mais nous ne pouvons pas accepter une parodie de débat démocratique : alors qu’Emmanuel Macron refuse tout débat contradictoire avec les autres candidats, ces derniers sont donc réduits au rôle de simple commentateurs de la parole du monarque présidentiel.

C’est pourquoi ni Jean-Luc Mélenchon, ni aucun de ses représentants, ne participeront ce soir à cette émission. Nous le regrettons pour TF1. Nous demandons au CSA de garantir l’égalité de traitement de la campagne présidentielle, en permettant à chaque candidat de disposer d’une émission équivalente.