« Les Vilains Fachos » appellent au meurtre : qu’attend le gouvernement pour réagir ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Communiqué de presse du Groupe parlementaire de la France Insoumise

Par un article de « StreetPress » publié ce jour, nous apprenons que le groupe « Les Vilains Fachos » appelle au meurtre en illustrant des cibles sur le front de journalistes, de personnalités engagées contre l’extrême droite ou de responsables politiques tels que Jean-Luc Mélenchon ou encore Danièle Obono.

C’est la deuxième fois en moins de deux mois, que nous sommes délibérément pris pour cible ainsi que de nombreux insoumis par ce canal d’extrême droite, sans que le gouvernement ne daigne réagir. Une nouvelle plainte sera déposée pour menace de mort.

Nous apprenons avec satisfaction que l’Office central de lutte contre les crimes contre l’humanité (OCLCH) a décidé d’ouvrir une enquête préliminaire, à la suite d’une plainte déposée le 5 octobre 2021 par Maître Jade Dousselin au nom de Mathilde Panot, Présidente du groupe La France insoumise à l’Assemblée nationale et de Danièle Obono, Députée de Paris, pour diffamation publique, injures à caractère sexistes et racistes contre le groupe Telegram « Les Vilains Fachos ».

La justice doit aller jusqu’au bout de sa mission afin de faire comparaître les militants racistes et violents d’extrême droite.

Partout et tout le temps : nous ne laisserons plus rien passer.