Meeting de Lille avec M. Panot, U. Bernalicis, A. Quatennens et A. Corbière

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Le 10 novembre 2021, les députés de la France insoumise Mathilde Panot, Ugo Bernalicis, Adrien Quatennens et Alexis Corbière étaient en meeting à Lille pour soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle.

Ugo Bernalicis est revenu dans un premier temps sur le « climat médiatique fascisant ». Il a pointé du doigt les déclarations nauséabondes de plusieurs candidats à l’élection présidentielle. Il a ensuite abordé les thèmes de la sécurité et de la justice en rappelant l’opposition ferme du groupe insoumis aux peines plancher. Le député du Nord a appelé a arrêter de massacrer les exilés notamment à Calais en soulignant qu’il fallait un accueil digne pour tous les exilés dans ce pays puisqu’on ne discute pas sur la dignité humaine.

Alexis Corbière, député de Seine-Saint-Denis, a ensuite pris la parole pour évoquer la crise démocratique que traverse le pays. Il appelé à mettre fin à la véritable monarchie présidentielle mise en place par la Vème République. Il a indiqué que le peuple devait pouvoir se refonder dans une Assemblée constituante et passer à la 6e République.

Mathilde Panot, présidente du groupe LFI à l’Assemblée nationale, a dénoncé le bilan écologique catastrophique du quinquennat Macron : signature de traités de libre-échange, revirement sur le glyphosate, néonicotinoïdes, suppression massive de postes au ministère de l’Écologie, tapis rouge déroulé à Total et Amazon, enterrement des propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat, répression des militants écologistes, condamnations de ce gouvernement pour inaction climatique…
La députée du Val-de-Marne a également rappelé que l’écologie populaire que porte le programme l’Avenir en commun est une rupture nette avec le capitalisme et qu’à l’heure où 100 multinationales sont à l’origine de 70% des émissions de gaz à effet de serre, le capital détruit la planète donc, et le travail.

Enfin Adrien Quatennens, député du Nord, a indiqué que les insoumis allaient porter la question sociale dans l’élection présidentielle. Il a rappelé que seuls les plus riches se sont enrichis pendant le quinquennat d’Emmanuel Macron pendant que la pauvreté explose. Adrien Quatennens a abordé la proposition des insoumis de porter le SMIC à 1400 euros net, proposition plébiscitée par plus de 80% des Français. Le coordinateur de La France insoumise s’est ensuite attaqué au discours prononcé par Emmanuel Macron la veille, et notamment contre deux réformes, la sanglante réforme de l’assurance chômage à l’œuvre, et la réforme des retraites annoncée en cas de second quinquennat Macron. Il a conclu le meeting en rappelant l’importance de sillonner le pays pour convaincre les abstentionnistes de voter car plus la participation progresse, plus les chances de gagner vont augmenter pour Jean-Luc Mélenchon.