Communication de la mission flash relative aux aides à la presse régionale et locale

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Mon #Intervention en commission culture sur les #Aides à la #Presse#Régionale et #Locale. Préserver la Loi Bichet et conditionner les aides est primordial pour soutenir ce secteur fragilisé.

« La crise sanitaire que nous traversons porte un coup supplémentaire au secteur de la presse déjà fragile. D’après l’étude menée par l’ACPM, 83 % des français déclarent lire au moins une marque de presse en numérique. Cependant la presse ne profite pas de cette audience numérique qui bénéficie essentiellement aux GAFAM.

Et ce n’est pas la récente création d’un droit voisin du droit d’auteur pour les éditeurs de presse au niveau européen qui va améliorer la situation, car c’est en l’état un jeu de dupe. En effet, il n’y a pas de mesure coercitive digne de ce nom pour les GAFAM. De plus, les entreprises de presse sont fragilisées car elles négocient individuellement avec les GAFAM, en fonction de critères opaques. Par ailleurs, les plans sociaux se multiplient au sein des organes de presse qui reçoivent pourtant des aides publiques. Ainsi, le groupe Amaury, a baissé les salaires et diminué le nombre de congés des salariés de son journal l’Équipe, mais a versé 11 millions d’euros de dividendes à ses actionnaires en 2020. Ou encore LVMH, détenteur du Parisien, qui a supprimé en 2020, ses 9 éditions départementales et a encouragé des départs volontaires, tout en augmentant de 25 % le montant des dividendes versés.

La presse ne doit pas devenir un marché comme les autres. Que préconisez-vous pour permettre, dans la durée, aux éditeurs d’être diffusés sur tout le territoire comme le prévoit la loi Bichet ? Pensez-vous que les aides publiques accordées à la presse doivent être conditionnées et que les entreprises qui ne jouent pas le jeu et licencient malgré tout devraient rembourser les aides touchées ? Que préconisez-vous enfin pour que les plateformes soient mises à contribution de manière plus conséquente, pour que les négociations entre les organes de presse et les GAFAM soient moins inégalitaires et pour qu’un contrôle réel soit instauré ? »

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire