Travailleurs saisonniers : le Ministre est-il prêt à leur accorder une année blanche ?

Intervention du député Michel LARIVE à l’occasion des questions orales sans débat

« L’économie du tourisme est frappée de plein fouet par la crise que nous traversons.

Dans ma circonscription en Ariège, plusieurs restaurateurs craignent notamment de ne jamais pouvoir rembourser leur PGE et de devoir mettre la clé sous la porte. Ne pensez-vous pas qu’il conviendrait d’étaler la durée de remboursement de ces prêts au-delà de 5 ans, pour éviter la catastrophe qui s’annonce ?

Certains m’ont indiqué par ailleurs que les modalités de versement du fonds de solidarité n’étaient pas équitables. En effet ce fonds n’est versé qu’aux entreprises qui enregistrent des pertes de chiffre d’affaire supérieure à 50%. Or de nombreux professionnels maintiennent une activité partielle qui les amène à ne pas atteindre ce seuil. Ne pourrions-nous pas envisager que ces aides soient plutôt versées au prorata du chiffre d’affaire réalisé ?

Enfin en Ariège, comme dans de nombreux autres départements, la situation des travailleurs saisonniers qui sont des rouages indispensables de l’économie touristique, est tout autant préoccupante.

Le chômage partiel touche l’ensemble des saisonniers des remontées mécanique. Pouvez-vous garantir que le dispositif d’aide qui doit garantir l’emploi dans ce secteur sera prolongé jusqu’à la fin théorique de la saison hivernale, c’est-à-dire début avril ?

Les saisonniers du secteur HCR sont parmi les plus durement touchés. En Ariège, en 2020 ils ont été 50 à 60% moins nombreux qu’à l’accoutumée.

La prime de 900€ mise en place pour aider cette catégorie de travailleurs précaires est largement insuffisante et bien trop discriminante. En effet pour pouvoir en bénéficier en 2020, il fallait avoir travaillé au moins 60% du temps en 2019, qu’en sera-t-il en 2021 sachant qu’il était impossible, pour un saisonnier, d’avoir travaillé 7 mois en 2020. Je pense qu’il faudrait sérieusement envisager que ces travailleurs puissent bénéficier d’une année blanche, au même titre que les intermittents du spectacle par exemple.

Monsieur le Ministre, êtes-vous prêt à accorder cette année blanche à tous les saisonniers ? »

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire