Sahel : l’incontournable monsieur Déby

Communiqué de presse du groupe parlementaire La France insoumise.

Début janvier, Jean Castex visitait Idriss Déby dans son village. 15 jours plus tard, Emmanuel Macron dîne avec Idriss Déby.

Manifestement, le dictateur tchadien fait la pluie et le beau temps dans la politique africaine de Macron. Au nom de Barkhane, Macron se met dans la main d’un dictateur. Au nom du pragmatisme, ce copinage est en réalité un déshonneur et sape durablement le crédit de la France dans les peuples africains et leur société civile.

Il est temps de remettre le respect, le partenariat égalitaire au cœur de l’action internationale de la France.