Référendum : les députés insoumis disent non au coup de com de Macron

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Communiqué du groupe parlementaire La France insoumise.

Le président Macron a renouvelé sa décision annoncée en août dernier d’organiser un référendum pour introduire dans la Constitution un article relatif à la protection de l’environnement Les députés insoumis voteront contre cette proposition et si elle est adoptée ils voteront « non » à la question posée.

Les raisons de ce choix sont les suivantes :

1/ il existe déjà une charte sur le sujet. Elle est intégrée à la constitution et Macron ne la respecte pas. Cela nous conduit à penser que ce référendum n’est ni plus ni moins qu’une opération de communication. Nous en avons déjà subi à plusieurs reprises. Il s’agit de donner au pouvoir macroniste un lustre à bon compte. La lutte contre les conséquences du productivisme et le changement climatique mérite mieux.

2/ l’année où le pouvoir a autorisé le glyphosate, les néonicotinoïdes, la baisse des moyens du ministère de l’Écologie et en particulier de ses moyens de contrôle n’est pas le moment de lui voter des satisfécits écologiques. L’année où Emmanuel Macron enterre, avec une panoplie de « jokers », les propositions de la Convention Citoyenne – dont le moratoire sur la 5G, le moratoire sur les entrepôts Amazon, le report massif sur le fret ferroviaire, etc. À plus forte raison quand il vient d’annoncer la relance du nucléaire et la privatisation d’EDF.

3/ Si la Constitution doit être changée, nous voulons que ce soit par une Assemblée Constituante et que cela permette de mettre fin en priorité à la monarchie présidentielle.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire