Communiqué du Comité de respect des principes

Ce 9 décembre, un article du Monde fait état d’accusations de harcèlement et d’agression sexuelle à l’encontre de Thomas Branthôme intervenus dans le cadre de son activité professionnelle. Le Comité de respect des principes de La France insoumise avait reçu en novembre dernier un rapport du Comité de suivi contre les violences sexistes et sexuelles de La France insoumise, faisant état d’un signalement. Le Comité s’est alors immédiatement saisi du dossier.

Après discussion, sur la base de ces éléments, le Comité de respect des principes prend la décision suivante :

  • Thomas Branthôme n’est pas membre de La France insoumise et n’exerce aucune fonction au sein du mouvement. Il a toutefois été invité en tant qu’universitaire à des débats organisés par La France insoumise, notamment aux AMFiS d’été 2020. Par mesure de précaution, le Comité de respect des principes décide que Thomas Branthôme ne pourra plus intervenir dans des événements organisés par La France insoumise.

Nous invitons les membres de La France insoumise qui auraient été victimes de harcèlement ou d’agression à écrire au Comité de suivi contre les violences sexuelles et sexistes à l’adresse stopsexisme@lafranceinsoumise.fr. Ce comité mis en place dans La France insoumise depuis 2017 les écoutera et les orientera :

  • vers des associations spécialisées dans l’accompagnement psychologique et juridique des femmes victimes de violences sexistes et sexuelles
  • et vers le collectif de plaignantes.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire