Il faut ratifier la convention de l’OIT pour éradiquer le harcèlement au travail

Communiqué du groupe parlementaire de La France insoumise.

Ce mercredi 25 novembre est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. En cette occasion, le groupe parlementaire La France insoumise demande solennellement à Emmanuel Macron d’engager la ratification de la convention 190 de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) visant à éradiquer la violence et le harcèlement dans le monde du travail.

Ce traité international est le résultat d’une mobilisation constante depuis 10 ans des syndicats et des associations au niveau international. Intégré au droit français, il ouvrirait de nouveaux droits pour les travailleuses de notre pays. Il prévoit des mesures de protection pour les femmes victimes de violences : le droit à des congés, à des horaires flexibles, à changer de lieu de travail.

Il est temps de passer des déclarations d’intentions aux actes en matière de lutte contre les violences faites aux femmes. La convention 190 de l’OIT défend des droits sociaux indispensables pour les femmes. La France doit l’adopter.