Organiser une réunion de groupe d’action autour de l’Agora

Le but de ces réunions de GA est de s’approprier collectivement les concepts-clés et les  enjeux du thème “rôle et place de l’Etat face à l’urgence écologique”, d’identifier des arguments mais aussi nuances, objections. Elles s’appuient sur des ressources de deux types : des productions du mouvement et des ressources extérieures. 

  • Fixer une réunion de GA entre mi-septembre et début octobre. Dans le même temps, partager la fiche de ressources avec l’ensemble du GA et demander à chacun·e de choisir celle qu’il ou elle veut bien s’approprier en amont puis présenter en réunion :
  1. Laisser suffisamment de temps pour que chacun·e ait le temps de s’approprier sa ressource (texte ou vidéo).
  2. Dans l’idéal, il faudrait que la répartition permette que le GA ait pu prendre connaissance d’au moins trois ressources parmi les productions de la France insoumise ainsi que de divers éclairages extérieurs, couvrant de préférence différentes rubriques. 
  3. Il peut aussi être intéressant que deux insoumis·es s’approprient la même ressource pour en faire une présentation complémentaire, et pourquoi pas contradictoire.
  • Chacun·e s’approprie alors la ressource qu’il ou elle a choisie chez soi, à son rythme, en amont de la réunion, avec cette grille de lecture commune :
    • Les grandes idées qui m’ont plu, que je juge pertinentes.
    • Les idées (ou mots, arguments, propositions…) que je n’ai pas bien comprises.
    • Les idées avec lesquelles je ne me sens pas d’accord.

Pour faciliter la discussions, on peut classer les idées relevées en fonction des 3 axes de réflexions donnés dans le cadrage du thème, selon qu’elles renvoient au diagnostic sur l’urgence climatique, à l’analyse des leviers et / ou limites de l’État, ou au questionnement sur la nature de l’État. 

  • S’il n’a pas été possible aux participant·es de se répartir en amont le travail sur les ressources, sélectionner quelques ressources brèves et les imprimer pour les arpenter lors de la réunion (une ou deux pages par personne).
  • Le jour de la réunion du GA, chacun·e partage sa lecture en suivant cette grille en trois axes (sauf s’il n’y a pas d’incompréhension ou de désaccords). On se met d’accord en début de réunion pour se répartir équitablement le temps de parole (Attention : si on est 10 et qu’on se donne 5 minutes chacun·e, on est déjà à près d’une heure…).
  1. On n’interrompt pas celui ou celle qui parle durant le temps qui lui est imparti.
  2. Si on pense pouvoir répondre à ses incompréhensions ou si on pense pouvoir lever le désaccord par un argument, on le note et on le fait à la fin de la prise de parole en une minute maximum (sinon ça risque de faire exploser les horaires de la réunion !).
  • Pendant la réunion, un·e secrétaire de séance note le nombre de participant·es ainsi que les ressources qui auront été étudiées collectivement. 
  • À l’issue du tour de table, le groupe d’action envoie, par le biais d’un formulaire, des “actes” de la discussion, mentionnant au moins les ressources étudiées, et s’il le souhaite une brève restitution des principaux aspects discutés.