Photo by Margaux Bellott on Unsplash

Mois des fiertés LGBTI, on marche ou pas ?

dans Actualités, Actualités du mouvement, Espace programme

Article rédigé par l’équipe thématique Droits Nouveaux & LGBTI de La France insoumise.

L’épidémie de COVID-19 a profondément bousculé l’agenda militant et associatif LGBTI. Chaque année, de mai à mi-juillet, les marches des fiertés prennent la rue dans de nombreuses villes de France, accompagnées d’événements de formations, d’interpellations et de convivialités autour des droits des personnes LGBTI. Les associations organisatrices ont toutes annulé les marches qui devaient se tenir pendant cette période.

Le confinement a été particulièrement difficile pour les personnes LGBTI : isolement, violences familiales, pertes de revenus et d’activités, santé mentale, absence d’intimité pour mener sa vie affective et sexuelle… Le besoin de se retrouver et de partager nos fiertés se fait fort. Mais alors, que se passe-t-il ?

Paris décale, Marseille change ses plans

L’Inter-LGBT a ainsi décidé de reporter la marche des fiertés au samedi 7 novembre 2018. Cette date permet de ne pas mordre sur d’autres journées importantes pour les LGBTI : journée de la visibilité bi/pan, manifestation ExistransInter.

L’association Pride Marseille a choisi la précaution, en annulant la marche précédemment reportée. Elle opte pour une PrideWeek du 28 août au 5 septembre 2020, avec des événements militants et festifs, dans le respect des règles sanitaires.

Le site gaypride​.fr actualise régulièrement l’agenda des marches des fiertés en France :

Pour avoir les informations précises et actualisées dans votre ville, il est conseillé de suivre l’association organisatrice de la Marche des Fiertés sur les réseaux sociaux.

Une manifestation internationale pendant 24h en ligne

Le collectif Global Pride 2020 s’est créé le 1er avril 2020 pour assurer la présence d’un moment mondial revendicatif en lieu et place des marches habituelles. Il réunit l’InterPride, l’association des Prides Européennes et du réseau des associations organisatrices de marches. De nombreuses associations françaises se sont jointes à l’initiative.

Réunies autour du mot d’ordre « Existe - Persiste - Résiste », cette Pride mondiale se donne pour objectif de « refléter la beauté de la diversité de la communauté”. Durant 24h, s’enchaîneront moments militants et performances artistiques dans un live inédit qui se déroulera samedi 27 juin 2020.

Chaque association participante soumettra une vidéo qui sera diffusée. Partout dans le monde, les personnes LGBTI pourront ainsi faire entendre leurs revendications. Une occasion unique d’avoir un panorama international sur la situation des minorités sexuelles et de genre. Alors que les droits LGBTI sont loin d’être acquis avec des reculs partout dans le monde, ce sera l’occasion de dénoncer les gouvernements mettant en place des lois dangereuses et réprimant la vie des personnes LGBTI.

En France, la situation s’est dégradée depuis l’arrivée d’Emmanuel Macron et récemment la loi Avia a été dénoncée par des militant·es puis retoquée par le Conseil constitutionnel. La loi bioéthique, encore en discussion, est sans cesse repoussée et devrait entériner encore de nombreuses discriminations, particulièrement pour les personnes transgenres. Les amendements de La France insoumise pour protéger les personnes intersexes des mutilations à la naissance ont également été refusés par La République en Marche.

De nouvelles formes d’interpellations et de soutien

Partout dans le monde, de nouvelles formes revendicatives ont pris forme. Les militant·es et personnes LGBTI se réunissent régulièrement autour de hashtags sur Twitter et Instagram pour dénoncer les violences quotidiennes et s’apporter du soutien.

Pour faire pression sur nos dirigeant·es, vous pouvez envoyer un courrier à vos élu·es, comme l’ont fait des élu·es et responsables associatifs à Pantin.

Vous pouvez également soutenir financièrement les associations et initiatives qui accompagnent les LGBTI en difficulté :

Et vous pouvez toujours rejoindre l’équipe thématique Droits Nouveaux & LGBTI de La France insoumise pour participer à la défense des droits LGBTI en France.

Bien évidemment, la France insoumise apportera tout son soutien aux marches reportées et appellera les insoumis·es à s’y mobiliser massivement.