Loi cyber-haine : la censure politique algorithmique en marche

Interventions de Danièle Obono en 1ère et dernière lecture de la proposition de loi sur la cyber-haine sur les risques de censure algorithmique d’expressions et de mouvements politiques progressistes

Des comptes de militant∙es antiracistes ou LGBTQIA+ bloqués à cause de la censure algorithmique des plateformes qui mélange insultes/discrimination/auto-identification/réappropriation subversive d’un terme : voilà exactement ce que nous redoutions avec la loi de L. Avia sur la Haine sur internet.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire