programme avenir en commun maj

La France insoumise met à jour L’Avenir en commun

dans Actualités, Communiqués de presse

Communiqué de La France insoumise avant l’intervention d’Emmanuel Macron

Avant l’intervention du Président de la République, La France insoumise publie une nouvelle édition mise à jour de son programme L’Avenir en commun. Sous le titre « Le monde d’après peut commencer maintenant », cette édition est précédée d’une introduction qui stigmatise les responsables de la crise en cours.

« Ils sont responsables. Ils sont coupables. Pourtant ceux qui ont mis le monde dans cet état prétendent nous imposer encore leurs solutions aux problèmes qu’ils ont provoqué ! Nous les en croyons incapables et toujours aussi dangereux. »

Le texte proclame alors : « On peut gouverner autrement avec d’autres objectifs et d’autres méthodes. »

Il déclare : « Le programme L’Avenir en commun, pourrait être appliqué demain s’il le fallait. Et c’est bien cela que nous voulons signifier. Nous le versons comme contribution à tous les débats. Mais nous le proposons aussi comme une solution immédiatement applicable. »

Cette proposition s’appuie sur le constat qu’apparaît désormais « un désir de changements radicaux ». L’introduction fustige d’avance le discours présidentiel : « les libéraux comptent abuser de cet appétit. Comme ils l’avaient fait après la crise financière de 2008, ils s’approprient les mots qui circulent déjà depuis longtemps et qu’ils avaient tant raillés. Comme si tout était à inventer. Comme s’il n’y avait eu ni alertes, ni réflexions, ni propositions avant la catastrophe en cours. Encore une façon de s’amnistier de leurs terribles responsabilités ! Mais ils n’oublient pas de mettre en place dès à présent le « monde d’après » qui leur convient. Un monde croupissant dans les inégalités sociales et les violences écologiques, un monde de contrôle généralisé, de libertés réduites, ou de nouveau il faudrait tout sacrifier pour rembourser la dette des États et des entreprises financières. »

Le monde d’après peut commencer maintenant - L’Avenir en commun mis à jour est disponible à cette adresse.