Qu’un Marcheur relève le défi… et je démissionne avec lui !

Une dissolution, Macron ne le fera pas, et on sait pourquoi : il se prendrait une déculottée. Alors, je lance un défi aux 298 marcheurs : qu’un seul démissionne, remette son mandat en jeu, et je le suivrai. On verra qui en sort légitimé.