Arabie saoudite Yémen

Non au chargement d’armes à destination de l’Arabie saoudite à Cherbourg

dans Communiqués de presse, Le groupe parlementaire à l'Assemblée nationale

Communiqué du groupe parlementaire de La France insoumise.

Ce jeudi 6 février, le Bahri Yanbu devrait amarrer à Cherbourg pour charger du matériel militaire à destination de l’Arabie saoudite. Depuis 2015, ce navire saoudien participe au ravitaillement en armes de la coalition impliquée dans la catastrophe humanitaire au Yémen.

En dépit des appels de multiples ONG, les Etat-Unis, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la Belgique préfèrent remplir les poches des industriels de l’armement plutôt que de respecter l’interdiction d’export d’armes vers des pays auteurs de violations massives des droits humains. Nous ne pouvons tolérer que la France continue de se rendre complice de crimes de guerre.

La situation au Yémen a été qualifiée par l’ONU de pire crise humanitaire de notre temps. La procureure auprès de la Cour pénale internationale a d’ailleurs été saisie en vue de condamner les dirigeants des entreprises et des responsables politiques pour leur complicité dans la violation du droit international humanitaire et des droits humains. Mais ces recours ne suffisent pas. Ils ne font que condamner a posteriori la commission de ces atrocités.

Il est donc impératif que le gouvernement respecte le Traité sur le commerce des armes ratifié par la France en 2014 et renonce à armer les criminels de guerre de la coalition menée par l’Arabie saoudite. La France insoumise suspendrait immédiatement toutes les livraisons d’armes à ces pays.