Lula enfin libre et Moro discrédité

dans Communiqués de presse, Le groupe parlementaire à l'Assemblée nationale

Communiqué du groupe parlementaire de La France insoumise.

Ce jeudi 7 novembre, la Cour suprême brésilienne a enfin invalidé la décision du juge Sergio Moro d’emprisonner Lula pour pouvoir devenir ministre de la Justice du nouveau président d’extrême-droite Jaïr Bolsonaro.

Injustement incarcéré alors qu’il était le favori de l’élection présidentielle de 2018 face à Bolsonaro, Lula est resté détenu 580 jours.

Lula est innocent. Depuis le premier jour où il a été détenu à la prison de Curitiba, les élu·es et militant·es de la France insoumise ont pris une part active à la bataille pour sa libération. Car son emprisonnement est un exemple de l’instrumentalisation politique de la justice dont l’usage s’est répandu dans le monde entier contre les opposant·es politiques .

La libération de Lula montre que les juges savent aussi refuser d’être les exécutant·es des règlements de compte d’un pouvoir gouvernemental contre ses oppositions.

Cette libération, advenue vendredi, est aussi une excellente nouvelle pour la démocratie au Brésil. Lula aura un rôle fondamental dans le renforcement du rapport de force avec le gouvernement Bolsonaro et le rétablissement d’un nouveau projet redistributif et populaire pour le pays.

C’est également une première victoire contre la guerre judiciaire (Lawfare), dont il est devenu un symbole, et donc un encouragement pour tous ceux et toutes celles qui en sont les cibles et victimes ailleurs dans monde, comme c’est le cas en France contre La France insoumise. Rappelons que le procureur Perruaux, qui a organisé, sous l’autorité de Macron/Belloubet, la perquisition chez Jean-Luc Mélenchon, s’est aussi rendu au Brésil pour faire « un échange de bonnes pratiques » avec le nouveau ministre de la Justice de Bolsonaro… Sérgio Moro !

La France insoumise réitère son soutien et félicite chaleureusement Lula pour son courage et sa détermination ainsi que l’ensemble des citoyen·nes, militant·es et avocat·es de la défense pour leur engagement sans faille.