Yémen/ventes d’armes : La France insoumise dénonce la convocation par la DGSI de l’ONG ASER

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Communiqué de presse du groupe parlementaire de La France insoumise.

Le président de l’association Action Éthique et Sécurité Républicaine (ASER) qui œuvre pour le respect du droit international et des droits humains en matière de vente d’armes est auditionné aujourd’hui par la DGSI.

Il est suspecté « d’avoir commis ou tenté de commettre l’infraction de compromission du secret de défense nationale ». 

La France insoumise lui apporte son plein soutien et condamne fermement cette tentative d’intimidation menée par le pouvoir. Le secret Défense n’a pas vocation à couvrir des crimes ou entraver la liberté d’expression.
L’association ASER a entamé des poursuites contre l’État en raison des transferts d’armements à l’Arabie saoudite que le gouvernement continue d’autoriser.

Ces transferts sont rendus illégaux par le Traité sur le commerce des armes ratifié par la France et les nombreux crimes commis par l’Arabie saoudite au Yémen.

La France insoumise appelle une nouvelle fois à l’arrêt immédiat de ces transferts et elle exige que cesse l’intimidation des lanceurs d’alertes.

Action Populaire

Le réseau social d'action de la France insoumise

Impliquez-vous dans les actions près de chez vous et faites gagner Jean-Luc Mélenchon en 2022 !

En savoir plus sur Action Populaire