assemblee

Crédit photo : Richard Ying et Tangui Morlier

CETA : Richard Ferrand donne raison à La France insoumise, les député·es devront assumer leur vote

dans Actualités, Communiqués de presse, Le groupe parlementaire à l'Assemblée nationale

Communiqué de presse du groupe parlementaire La France insoumise.

Richard Ferrand nous a finalement donné raison. L’insistance du groupe de LREM pour escamoter le vote sur le Ceta s’est fracassée sur le mur des oppositions. D’abord refusé, le vote avec procuration proposé par notre groupe sur le CETA a été accepté sous la contrainte.

Tous les députés devront donc assumer leur vote pour ou contre ce traité de libre échange qui met en jeu notre avenir. C’est bien la moindre condition démocratique alors que l’opacité a prévalu depuis le début des négociations jusqu’au processus de ratification. D’autant que le CETA s’applique de manière provisoire sans vote des Français ou de l’assemblée nationale depuis le 21 septembre 2017.

La France insoumise votera résolument contre le CETA et continuera à se battre contre les traités de libre échange mortifères à l’heure de la crise écologique.

Il ne suffit pas de changer de ministre il faut changer urgemment de politique !