Macron et Trump

crédits photo : Maison Blanche

Envoi de troupes françaises en
Syrie : le peuple doit être consulté !

dans Communiqués de presse, Le groupe parlementaire à l'Assemblée nationale

Communiqué de presse du groupe parlementaire de La France insoumise.

Il faut lire la presse étrangère (voir Foreign Policy) pour apprendre que la France s’apprête à envoyer des troupes supplémentaires en Syrie pour compenser le retrait des États-Unis.

Devant la commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale, le 10 juillet 2019, la ministre des armées, Florence Parly, n’a pas jugé utile de l’évoquer un instant !

Encore une fois, le gouvernement mobilise des « forces spéciales » pour éviter le débat démocratique sur l’engagement de la France dans la région.
Le 23 mars dernier, le « califat territorial » de Daesh tombait. Dès lors, quelle sera la mission précise des forces françaises envoyées en Syrie ? La confrontation avec les innombrables forces présentes sur ce théâtre ? La protection de nos alliés kurdes contre la Turquie ? L’affrontement contre les forces de Bachar el-Assad ?

En janvier 2015, le Premier ministre précisait que l’opération Chammal se concentrait en Irak. En Syrie ne devaient avoir lieu que des actions de formation et d’équipement !

L’article 35 de la constitution prévoit un débat parlementaire après 4 mois d’engagement. Il est dévoyé. Depuis quatre ans, aucun vote n’a plus eu lieu. Le peuple est tenu à l’écart de cette opération menée en son nom et dont il ne peut que déplorer les pertes humaines.

La France insoumise exige l’ouverture d’un véritable débat démocratique.