NON à l’accord de libre-échange avec le Mercosur !

dans Communiqués de presse, La délégation au Parlement européen

Communiqué de presse de la délégation de La France insoumise au Parlement européen.

La délégation France insoumise au Parlement européen dénonce l’accord commercial conclu ce vendredi entre l’Union européenne et le Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay et Paraguay), négocié durant vingt ans dans l’opacité la plus totale, dans le dos des citoyennes et des citoyens, au cours de la vacance parlementaire et sans transmission de la moindre information aux députés sortants. Une fois de plus l’Union européenne est restée sourde aux appels des citoyens, des ONG, des scientifiques, des défenseurs des droits de l’homme qui ont appelé à l’arrêt de ces négociations avec le Mercosur et le Brésil de Bolsonaro.

Il est aujourd’hui plus que temps d’arrêter la prolifération des accords de libre-échange et de stopper cette mondialisation aveugle qui conduit la planète toute entière vers des catastrophes écologiques, climatiques, sociales et économiques. 

Un tel accord aurait de très graves conséquences :

La mort de notre agriculture en laissant circuler sur notre territoire les produits argentins, gavés d’OGM, et les produits brésiliens, cultivés sur les cendres de l’Amazonie et arrosés des pesticides les plus dangereux.

La mise au rebut de l’Accord de Paris sur le Climat. Bolsonaro n’a pas fait mystère de ses intentions à ce sujet : pour lui, la préservation de la nature et du puits à CO2 amazonien sont les ennemis de la croissance économique.

Il faut tout faire pour empêcher la ratification de cet accord, perdant pour la planète comme pour les peuples. C’est une bataille qui commence avant le vote au Parlement Européen. Nous appelons à une large mobilisation citoyenne et nous proposons qu’elle débute mardi 2 juillet à 18h devant le Parlement Européen.