3 actions pour participer à la campagne pour un référendum sur la privatisation d’ADP

dans Fiches pratiques, Référendum ADP

Emmanuel Macron et La République en marche veulent privatiser les Aéroports de Paris (Orly, Roissy-Charles de Gaulle, Le Bourget). Mais nous pouvons les stopper !

Pour la première fois en France, une démarche pour organiser un référendum d’initiative partagée entre parlementaires et citoyen⋅nes est lancée. Elle doit recueillir le soutien d’un⋅e électeur⋅ice sur dix soit 4,7 millions de signatures d’ici le 12 mars 2020. La mobilisation citoyenne peut stopper la privatisation.

La campagne pour un référendum sur la privatisation d’ADP a débuté et se poursuivra jusqu’au 12 mars 2020. Afin d’atteindre les signatures nécessaires il est important de soutenir soi-même le référendum mais aussi de convaincre autour de soi en faisant signer un maximum de personnes. 

Qui peut soutenir ? Toutes les personnes en âge de voter et inscrites sur les listes électorales peuvent apporter leur soutien au Référendum.

Dans cette fiche retrouvez 3 exemples d’actions pour récolter des soutiens :
  1. Organiser des stands de soutiens au référendum
  2. Organiser un porte-à-porte pour récolter des soutiens
  3. Envoyer une invitation à soutenir la campagne à ses connaissances

1. Organiser des stands de soutiens au référendum

Nombre de participant·e·s : 2 minimum
Temps nécessaire : entre 1h et une demi-journée
Matériel nécessaire : 
- un ordinateur portable, un téléphone ou une tablette avec une connexion à internet ou une photocopie du formulaire adéquat
- du matériel militant de la campagne à distribuer ou afficher (tracts, affiches, …)
- éventuellement la fiche pratique « Comment apporter son soutien au référendum sur les aéroports de Paris ? » pour aider

Comment faire ?

  1. La première étape est de créer un événement dédié à cette campagne sur la plateforme de La France insoumise. Cela vous permettra d’inviter d’autres participant·e·s et de rendre visible votre action, sur la carte des événements notamment. Notez que cette action peut être réalisée plus facilement dans le cadre d’un groupe d’action. N’hésitez pas à en rejoindre un !
  2. Ensuite, prenez le temps de vous familiariser avec les modalités de soutiens sur le site du gouvernement en utilisant la fiche pratique. Attention : le site du gouvernement est le seul en capacité de recevoir les soutiens pour le référendum.
  3. Organisez des stands d’inscriptions sur les marchés et les places de votre ville avec si possible un ordinateur (ou une tablette) connecté à Internet. Les citoyen·ne·s n’ont qu’à apporter leur pièce d’identité (carte d’identité ou passeport) et si possible leur carte d’élécteur·rice.

2. Organiser un porte-à-porte pour récolter des soutiens

Nombre de participant·e·s : 2 minimum
Temps nécessaire : entre 1h et une demi-journée
Matériel nécessaire : 
- un téléphone ou une tablette avec une connexion à internet ou le formulaire adéquat
- du matériel militant de la campagne à distribuer ou afficher (tracts, affiches, …)
- éventuellement la fiche pratique « Comment apporter son soutien au référendum sur les aéroports de Paris ? » pour aider

Comment faire ?

  1. La première étape est de créer un événement dédié à cette campagne sur la plateforme de La France insoumise. Cela vous permettra d’inviter d’autres participant·e·s et de rendre visible votre action, sur la carte des événements notamment. Notez que cette action peut être réalisée plus facilement dans le cadre d’un groupe d’action. N’hésitez pas à en rejoindre un !
  2. Ensuite, prenez le temps de vous familiariser avec les modalités de soutiens sur le site du gouvernement en utilisant la fiche pratique. Attention : le site du gouvernement est le seul en capacité de recevoir les soutiens pour le référendum.
  3. Le porte-à-porte, s’il prend du temps, est la manière la plus directe et la plus efficace pour rencontrer de nouvelles personnes qui pourraient être intéressées par cette campagne. Le but est donc d’arriver à stimuler leur intérêt pour engager la discussion et, pourquoi pas, les convaincre. Vous pouvez également utiliser les tracts pour appuyer vos arguments.

Munissez-vous du matériel nécessaire et choisissez des habitations proches de vous.

Voici quelques conseils pour réaliser, au mieux, un porte-à-porte :

  • faire du porte-à-porte de préférence en binôme paritaire
  • réaliser son action entre 10h et 20h pour ne pas déranger les habitant·e·s
  • sonnez une première fois en se présentant face au judas de la porte, laissez passer 1 min et si personne n’ouvre, toquez éventuellement une seconde fois doucement
  • soyez à l’écoute des personnes que vous rencontrez, n’hésitez pas à leur poser des questions
  • proposez aux personnes intéressées de passer à l’action depuis chez eux ou lors des prochains événements organisés pour la campagne
  • si personne n’est présent, n’hésitez pas à laisser un tract pour montrer votre passage
  • soyez souriant·e et naturel·le, vous serez très majoritairement bien accueilli·e par les citoyennes et les citoyens que vous allez rencontrer

3. Envoyer une invitation à soutenir la campagne à ses connaissances

Nombre de participant·e·s : 1
Temps nécessaire : quelques minutes
Matériel nécessaire : 
- un ordinateur portable, un téléphone ou une tablette avec une connexion à internet
- éventuellement la fiche pratique « Comment apporter son soutien au référendum sur les aéroports de Paris ? » pour aider

Comment faire ?

  1.  Prenez le temps de vous familiariser avec les modalités de soutiens sur le site du gouvernement en utilisant la fiche pratique. Attention : le site du gouvernement est le seul en capacité de recevoir les soutiens pour le référendum.
  2.  Préparez un message à envoyer par exemple par mail ou par messagerie à votre famille, vos ami·e·s ou vos collègues afin de les convaincre de soutenir le référendum contre la privatisation d’Aéroports de Paris (voir le modèle ci-dessous). Vous pouvez adapter votre texte à la personne à qui vous envoyer ce message.

Exemple de message à envoyer :

Bonjour […],

Emmanuel Macron et La République en marche veulent privatiser les Aéroports de Paris (Orly, Roissy-Charles de Gaulle, Le Bourget).  Mais nous pouvons les stopper en apportant notre soutien à un référendum contre la privatisation d’ADP
(https://​www​.referendum​.interieur​.gouv​.fr/​s​o​u​t​i​e​n​/​e​t​a​p​e-1)

Pour la première fois en France, une démarche pour organiser un référendum d’initiative partagée entre parlementaires et citoyen⋅nes est lancée. Elle doit recueillir le soutien d’un⋅e électeur⋅ice sur dix soit 4,7 millions de signatures d’ici le 12 mars 2020. La mobilisation citoyenne peut stopper la privatisation. 

Privatiser ADP c’est :

  • Un passage en force anti-démocratique : Macron n’en a jamais parlé pendant sa campagne.
    Plus de 200 parlementaires dont tou⋅tes les député⋅es insoumis⋅es s’y opposent. 
  • Une arnaque économique : le privé gardera les profits pour lui et demandera à l’État d’éponger les pertes ou les investissements
  • Un danger social et écologique : face à l’urgence climatique, il faut changer tout le système de transport. On ne peut pas laisser les actionnaires décider d’un domaine si vital pour notre avenir
  • Un acte contre la souveraineté populaire 
  • Une atteinte à l’indépendance nationale : les Aéroports de Paris sont la première frontière de la France en nombre de passager⋅es !
  • Un alignement sur l’UE qui a déjà exigé la privatisation des aéroports en Grèce et, en France, de la SNCF et des barrages

Les privatisations sont une arnaque. A la fin, ça coûte plus cher et ça marche moins bien. Macron le président des riches veut faire un nouveau cadeau à ses amis de l’oligarchie en pillant le bien public. L’intérêt général est de notre côté. 

Il est possible de signer :

N’hésite pas à signer et partager ce message autour de toi pour soutenir le référendum.

 

D’autres idées d’actions ? N’hésitez pas à les partager à cette adresse.