Jérémy Decerle et Emmanuel Macron.

Politique Agricole et pesticides : Jérémy Decerle a peur du débat démocratique !

dans Élections européennes 2019, Laurence Lyonnais

Communiqué de presse de Laurence Lyonnais, candidate de La France insoumise aux élections européennes du 26 mai 2019.

Ce lundi 13 mai, j’étais invitée à débattre par le collectif d’organisations de la « plate forme pour une autre PAC » à Chalon-sur-Saône.
Plus de 60 personnes étaient présentes à cette réunion de débat citoyen autour de la transition agricole et des perspectives pour la Politique Agricole Commune en Europe.
Au terme de cet échange, je me suis engagée en signant les 12 priorités de la plate-forme et je me réjouis de l’engagement des citoyens dans ce débat qui doit mettre l’alimentation et la démocratie au centre des politiques agricoles.

Je tiens à dénoncer publiquement l’absence de M.Jérémy Decerle, candidat sur la liste « Renaissance » de la majorité présidentielle Macron, qui malgré l’annonce de sa présence à ce débat a fait faux bond de manière totalement irrespectueuse vis-à-vis des organisateurs.

Jusque dans ses terres de Saône-et-Loire, M. Decerle a sans doute craint d’être confronté à ses contradictions et accointances avec les lobbies des pesticides (ainsi que l’a révélé Le Monde dans un article paru il y a quelques jours sur le classement interne de Monsanto). Ce déni du débat et de l’engagement vis-à-vis des citoyens est délétère, mortel pour notre démocratie. C’est ce qui fait le terreau de l’abstention et du rejet des politiques, de l’espoir que les choses puissent changer. C’est ce qui, selon la décence la plus élémentaire, empêche la liste Renaissance et Emmanuel Macron de se prévaloir d’une quelconque position de « progressisme » et de toute leçon vis-à-vis de l’extrême droite, tout comme de toute réelle prise en compte des enjeux écologiques et sociaux en Europe.