Les habitant·e·s du quartier soutenu·e·s par les insoumis·es et les associations lors de la construction de la bibliothèque de rue.

Marseille – Une bibliothèque de rue née de l’action citoyenne

dans Actualités du mouvement

L’étoile des livres est née, ce samedi 20 avril au parc Kallisté de Marseille, en plein milieu du jardin potager. Lancé par les insoumis·es du groupe d’action « Kallisté », ce projet de construction d’une bibliothèque de rue a émergé lors d’une rencontre avec les habitant·e·s de la cité, dans les quartiers Nord de Marseille.

Les insoumis·es organisaient alors une caravane de l’égalité et avaient proposé un questionnaire aux habitant·e·s afin de recenser les besoins du territoire. L’été dernier c’est sans surprise que la demande d’un lieu public dédié à la lecture comptait parmi les besoins exprimés. Le groupe d’action avait proposé à l’époque un stand lecture qui avait attiré bon nombre d’enfants.

La lecture permet de s’évader du quotidien, d’oublier ses problèmes l’espace d’un instant. Elle améliore également le niveau de connaissance et augmente la confiance en soi. Enfin l’évasion littéraire est un plaisir a partager…

Or, les quartiers nord de Marseille n’ont pas suffisamment de lieux publics pour permettre aux 250 000 habitant·e·s d’y trouver satisfaction. Seules deux bibliothèques y sont dédiés dont l’établissement de St-André dans le 16e arrondissement qui risque de fermer par manque d’effectif. La municipalité ayant cumulé des retards incompréhensibles a ce sujet les habitant·es, soutenu·e·s par le groupe d’action « Kallisté » ont décidé de prendre les choses en main pour lancer une grande action citoyenne. La solidarité a fait le reste et les partenaires se sont rajoutés au fur et à mesure comme l’association « Accueil et Rencontres ».

Des dons de livres sont arrivés par des particuliers, par la librairie féministe de Marseille ou encore le groupe insoumis « Marseille Action Culture », sans compter une armoire veille de 100 ans qui a été offerte généreusement. Quant au toit en chaume c’est l’association LESA qui milite concrètement contre le réchauffement climatique en travaillant sur les filières terre et paille qui s’en est chargé. La solidarité s’est mêlée a l’écologie pour y défendre le droit et l’égalité pour l’accès à la culture de toutes et tous.

En fin de journée, un repas était organisé autour d’un barbecue, et un spectacle musical proposé par le groupe « Los Fralibos », ainsi qu’un spectacle de danse par le collectif de la Maison Blanche. Un mélange des genres musicaux pour le plus grand bonheur de toutes et tous.

Cette nouvelle action citoyenne auto-organisée prouve que lorsque les pouvoirs publics oublient de répondre aux besoins des habitant·e·s, ils et elles s’organisent par la volonté seule de faire vivre leur dignité. C’était déjà le cas avec la rénovation de l’école de Marseille où les habitant·e·s avaient agi collectivement avec le soutien des insoumis·es. Depuis des années, la ville accumule les retards (logement, écoles, culture…), il est temps de changer de politique.

Aucun territoire ne devrait être laissé a l’abandon !

L’étoile des livres va donc pouvoir briller par la force de la solidarité. Son inauguration est prévue ce samedi 27 à partir de 13h00 au jardin Kallisté.