Pour l’égalité des droits à Mayotte et en France métropolitaine

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur email

Intervention de Michel Larive sur la proposition de loi relative au délai d’intervention du juge des libertés et de la détention en rétention administrative à Mayotte :

« La durée d’intervention du juge des libertés à Mayotte pour une personne étrangère placée en rétention pourrait être de 5 jours, alors qu’en France métropolitaine, les personnes en rétention peuvent être privées d’un tel droit durant 2 jours.
Les personnes étrangères à Mayotte sont des humains comme les autres ! Nous devons nous donner les moyens pour que les droits des personnes étrangères en rétention soient les mêmes partout sur le territoire. »