Soutien aux opposant·e·s à GCO, en grève de la faim depuis lundi

dans Communiqués de presse, Le groupe

Communiqué de presse du groupe parlementaire La France insoumise.

Lundi dernier, plusieurs citoyen·ne·s opposé·e·s au projet d’autoroute GCO à Strasbourg ont entamé une grève de la faim. La France insoumise tient à leur réitérer son soutien inconditionnel. Elle dénonce l’absurde intransigeance et la réaction policière du gouvernement directement responsables de la situation actuelle de blocage et de tensions.

La France insoumise tient à rappeler que le projet GCO, qui traîne au fond des cartons depuis 1973, est coûteux, inutile, imposé et écologiquement dangereux :

– Coûteux, car on estime que sa réalisation atteindra presque le milliard d’euros !

– Inutile, car plus personne ne conteste son inefficacité : la création d’une nouvelle autoroute ne réduira pas drastiquement les problèmes actuels de trafic. Au contraire, elle augmentera le transit, notamment de poids lourds dans la zone. Réaliser GCO déplace le problème de transport dans la région de Strasbourg, sans chercher à le résoudre !

– Imposé, car personne n’en veut ! Tous les élu·e·s, citoyen·ne·s et associations sont vent debout contre ce projet sur lequel personne n’a été interrogé. Seul Jean-Luc Marx, préfet de la région Grand-Est, a pris la décision ! Rappelons que cet homme était déjà à la manœuvre à La Réunion pour soutenir le projet d’autoroute du littoral, véritable gouffre financier.

– Écologiquement dangereux, car la construction de GCO ne réduira pas la pollution. A l’inverse, elle menace non seulement des terres agricoles parmi les plus riches d’Europe, mais également des zones et espèces protégées.

La France insoumise renouvelle son soutien aux militant·e·s et à leurs revendications. Elle demande un moratoire sur les travaux et, comme à Notre-Dame-des-Landes, la création d’une commission de conciliation qui évalue l’intérêt de GCO.

Ce gouvernement doit cesser de criminaliser toute opposition. Encore une fois le champion de la Terre privilégie les lobbies comme Vinci à l’intérêt général !

Notre précédent communiqué « GCO Strasbourg : contre le climat et l’écologie, Macron envoie la police » est à retrouver à cette adresse.