GCO Strasbourg : contre le climat et l’écologie, Macron envoie la police

dans Communiqués de presse, Jean-Marie Brom

Samedi 8 septembre, des dizaines de milliers de personnes défilaient dans les rues de France, dont 5000 à Strasbourg, pour appeler à un sursaut citoyen et politique en matière de lutte contre le réchauffement climatique et réclamer de vraies politiques écologiques.

Aujourd’hui, le gouvernement envoie les forces de l’ordre déloger les protecteurs de l’environnement et permettre à Vinci de construire une nouvelle autoroute en périphérie de Strasbourg.

A l’heure de l’urgence climatique et écologique, ce grand projet inutile va détruire 300 hectares de terres agricoles, forêts, biodiversité et espèces protégées.

La France insoumise dénonce le passage en force du gouvernement, au mépris de la démocratie, alors que 7 avis défavorables d’experts ont été délivrés et une demande de moratoire déposée en préfecture.

La France insoumise s’insurge d’une telle dissonance cognitive à vouloir défendre le climat « et en même temps » augmenter les émissions de gaz à effet de serre du trafic autoroutier.

La France insoumise rappelle son soutien inconditionnel aux opposants du projet GCO de Strasbourg et à ceux qui luttent contre les soubresauts du vieux monde.

La France insoumise appelle le gouvernement à privilégier la cohérence politique plutôt que les apparences écologiques.

 

Mathilde Panot, députée La France Insoumise – commission développement durable
Loïc Prud’homme, député La France Insoumise – commission développement durable
Caroline Fiat, députée La France Insoumise - sixième circonscription de Meurthe-et-Moselle
Jean-Marie Brom, candidat La France Insoumise aux élections européennes