À QUI PROFITE LA PRIVATISATION D’AÉROPORTS DE PARIS ?

Le gouvernement, dans une grande entreprise de vente à la découpe des biens publics, lance la privatisation d’Aéroports De Paris. Comme une histoire qui se répète, cette privatisation intervient après l’ouverture du capital en 2005, où il avait été affirmé qu’aucune privatisation ne serait permise par la suite. Les rares garanties proposées seront par la suite rapidement remises en cause par l’appétit du privé, et ses intérêts en contradiction avec ceux des salariés et du bien commun.
Cette entreprise extrêmement rentable en sera déstabilisée, et l’Etat va perdre la maîtrise publique sur des enjeux fondamentaux comme la sécurité et l’environnement. Tout cela pour remplir les caisses de l’Etat après que le gouvernement ait donné des millions aux plus riches.