Pour la fin des discriminations devant le don du sang

dans Bastien Lachaud, Nos parlementaires

Jeudi 11 septembre 2018, je défendais un article ajouté lors du débat en commission avec le soutien du groupe PS et le groupe FI, qui met fin aux discriminations envers les hommes ayant des rapports avec d’autres hommes. Il est impardonnable qu’en France ces personnes ne puissent pas donner leur sang comme les autres sur le fondement de leur orientation sexuelle. En effet, ils peuvent donner leur sang seulement à condition de ne pas avoir eu de rapport pendant un an. Le risque d’IST doit être mesuré par les pratiques sexuelles à risque, et non par l’orientation sexuelle. Depuis des années la Cour de justice de l’Union européenne enjoint la France à assouplir sa réglementation qui exclut largement ces personnes du don du sang. LREM avait la possibilité de mettre fin à cette injustice manifeste. La majorité a voté contre cet article, qui ne fait donc plus partie de la loi, en suivant l’avis du gouvernement. Pour en savoir plus, voir l’intervention de Mathilde Panot.